HomeDÉPÊCHESVaste mouvement au sein de la police

Vaste mouvement au sein de la police

Encore un nouveau jeu de chaises musicales à la police. Le directeur général de la Police, l’inspecteur général de police Ousmane Sy, continue d’imprimer sa marque sur l’institution.

Au mois d’octobre 2018, alors qu’il venait de prendre les rênes de la police nationale, il avait initié un chamboulement à la tête de plusieurs commissariats de police du pays. Cinq mois plus tard, sur sa proposition, le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye a, une nouvelle fois, effectué un profond bouleversement, marqué par une forte présence de personnel féminin.

Selon nos informations, une note dans ce sens a été signée, jeudi dernier. Ainsi, le chef régional de sécurité publique et commissaire urbain de Diourbel, le commissaire de police principal Bachirou Sarr est nommé commissaire urbain de Louga. Il laisse ce poste au commissaire de police principal Ousmane Diédhiou qui était le boss du commissariat central de Guédiawaye.

La nouvelle patronne des commissaires de la banlieue est la commissaire de police principale Aïssatou Ndiaye. Cette dernière est remplacée par le commissaire Malick Dieng au commissariat de Richard-Toll. La commissaire Mame Ndéo Sène hérite de la direction du commissariat urbain de Kébémer. Elle laisse son poste au Plateau à Mor Khady Fall qui était adjoint au chef de la Sûreté urbaine du commissariat central de Dakar. La commissaire de police Seynabou Niang, Cheffe du 1er arrondissement de Thiès, migre à Bel-Air. Elle y remplace Janette Mendy qui est nommée commissaire spécial du tourisme. *

Le commissariat du 1er arrondissement de Thiès est désormais sous les ordres de Mor Ngom. Qui officiait à la portion centrale de la Direction de la sécurité publique. Le chamboulement n’a pas épargné les services de la police nationale. C’est ainsi que l’ancien chef du commissariat urbain de Tambacounda et précédemment en service à la portion centrale de la Direction de la sécurité publique, le commissaire de police divisionnaire Yaya Tamba, est nommé adjoint au directeur de l’Office national de répression du trafic illicite des stupéfiants (Docrtis).

Le commissaire de police Jean-Claude Diomay Sagne, précédemment en service à la Direction de l’école nationale de police et de la formation permanente, est nommé adjoint au directeur du Budget et des Matériels. Il en est de même pour l’ancien commissaire urbain de Louga, le commissaire Babacar Badji, qui sera désormais à la disposition du Groupement mobile d’intervention (Gmi).

      EnQuete

Palais - Macky Sall
Occupation anarchiqu