HomeActualitéUrgent – Les interdits à Touba et les mises en garde du Khalife général des mourides

Urgent – Les interdits à Touba et les mises en garde du Khalife général des mourides

Après concertation avec la famille de Khadimou Rassoul, le Khalife général des mourides a fixé, le 24 juin dernier, une série d’orientations et de directives devant régir le fonctionnement de la ville de Touba. D’emblée, Serigne Moustapha Mbacké signale qu’il est interdit dans la ville sainte la consommation et la vente de tabac et de tous ses dérivés, boissons alcoolisées et de toutes autres sortes de drogues ou de stupéfiants naturels ou manufacturés.Khalife général des mourides
“Cette interdiction concerne aussi bien l’usage public que l’usage privé et ne fait aucune différence entre les drogues”, renseigne le document, qui réitère encore l’interdiction des jeux de hasard, de la musique, de la chanson, de la danse et de tout autre spectacle de divertissement illicite en Islam, utilisant les instruments musicaux y inclus la lutte, le football, les concerts…

Il est aussi visé l’utilisation des produits de dépigmentation, des cheveux artificiels ainsi que le port de vêtements indécents mais aussi la magie, la sorcellerie et le charlatanisme.

Le Khalife général des mourides a aussi mis en garde ceux qui parlent souvent au nom de Touba ou de la communauté mouride, alors qu’ils n’y sont pas habilités et ceux qui seraient tentés d’héberger des personnes de mœurs douteuses.

Enfin, le Khalife rappelle que l’ouverture d’établissements scolaires (daara ou école), d’institutions d’une quelconque vocation religieuse ou appliquée ou d’une mosquée, doivent être autorisée par la commission compétente. “Tout manquement de principe aux mesures suscitées, aura pour conséquences directes des sanctions très sévères”, signale le document reçu par “Libération”, que nous avons repris auprès de nos confrères de Leral.

Monnaie unique ouest
Copa America : Le Br