HomeÀ la uneTorture d’enfants talibés : le daara de Koki n’est pas concerné par cette pratique

Torture d’enfants talibés : le daara de Koki n’est pas concerné par cette pratique

L’affaire des enfants enchaînés à Ndiagne continue toujours de faire du bruit. A Koki, l’on ne décolère pas suite aux confusions faites sur l’affaire du maître coranique. C’est pour cette raison que l’Institut islamique Serigne Ahmed Sakhir Lo précise que Oustaz Khadim Guèye a été interpellé à Ndiagne, une localité située à 20 km de Koki.

« Le « daara » de Koki n’est pas du tout concerné par ces événements et ces pratiques. La ligne de conduite du « daara » de Koki est très loin de ces pratiques.

Par ailleurs, nous regrettons et condamnons très fermement cette situation. Nous disons aux uns et aux autres que le « daara » de Koki, depuis sa fondation en 1939 jusqu’à présent présente des démarches à l’endroit de musulmans et c’est un pacte divin et un pacte citoyen. Donc cette information selon laquelle, ce fait s’est produit au « daara » de Koki est fausse.

C’est la gendarmerie de Koki qui a en main l’enquête de cette affaire mais le « daara » de Koki n’a rien à voir avec cette affaire », précise Massamba Diop, secrétaire général de l’Association des anciens de Koki sur Iradio.

"Talibés enchaîné
Toubab Dialaw : La d
Notre Page Facebook