HomeÉconomieTambacounda : Le Puma prévoit plus de 38 milliards de FCfa pour la région

Tambacounda : Le Puma prévoit plus de 38 milliards de FCfa pour la région


Avec plus de 25 communes, la région de Tambacounda va bénéficier d’infrastructures socioéconomiques de base du Programme d’urgence de la modernisation des axes et territoires frontaliers (Puma). Au cours du Comité régional de développement spécial présidé par le gouverneur El hadji Bouya Amar, en présence du générale Abou Thiam, président du comité de pilotage, de Moussa Sow, le coordinateur national du Puma, il est annoncé une enveloppe de plus de 38,285 milliards de FCFa qui sera investie dans la région de Tambacounda. Il est prévu de mettre en œuvre plus de 35 actions. 4,916 milliards de FCfa seront investis dans le secteur de la santé. Il est annoncé la construction d’un hôpital de dimension sous-régionale dans la ville de Bakel,  des postes de santé, des maternités, entre autres. Pour l’éducation, 2,437 milliards de FCfa seront dégagés pour la construction du lycée de Maka Coulibantang, deux collèges et de salles de classe pour la résorption des abris provisoires.

Pour l’hydraulique, l’assainissement et l’électrification, il est annoncé la construction de plus de cinq forages, des mini-forages et l’électrification de nombreux villages pour un montant de prés de 1,270 milliard de FCfa. Les jeunes figurent en bonne place dans ces projets du chef de l’Etat avec plus de 250 millions de FCfa. Ce sont les activités génératrices de revenus sont ciblées avec une enveloppe de plus de 4,339 milliards pour des agropoles, des fermes modernes, des bergeries et des unités de transformation de lait.

De grands marchés transfrontaliers et des marchés régionaux seront construits dans la région et des lignes de crédits sont prévues pour la promotion des métiers. La région de Tambacounda bénéficiera également, dans le cadre de ce programme, de 36 pistes de production pour une linaire de plus de  421 kilomètres et des ouvrages de franchissement pour un financement de 20,642 milliards de FCfa.

La poche de la Falémé dans l’arrondissement de Kéniéba verra ses premières pistes de désenclavement avec à la clé les liaisons téléphoniques et l’électrification des villages contigus aux frontières avec les trois pays que sont le Mali, la Mauritanie et la Gambie. Dans le domaine sécuritaire, le Puma prévoit des brigades de gendarmerie, des brigades fluviales et une compagnie des voltigeurs de l’armée à Kéniéba et autres des infrastructures sociales de base nécessaires à l’épanouissement des populations et la sécurité de ces zones.

Le gouverneur El hadji Bouya Amar a qualifié d’aubaine pour la région la déclinaison de la matrice d’actions prioritaires du Puma. Il s’est félicité de l’annonce des infrastructures qui seront réalisées dans les villages frontaliers en sus des réalisations du Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc) dans le domaine de l’hydraulique rurale, des pistes de production. Le général Abou Thiam, président du Comité de pilotage du Puma, a expliqué que ce programme découle de la volonté du chef de l’Etat de faire bénéficier aux populations des zones frontalières des infrastructures sociales et économiques indispensables à leur épanouissement. Ces investissements visent également à promouvoir le développement de ces zones par le financement d’activités génératrices de revenus tout en assurant la sécurité.

Pape Demba SIDIBE

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

CONSTRUCTION DU PONT
Amadou Ba magnifie l