HomePosts Tagged "Saint-Louis"

Madame Maïmouna NDOYE SECK, Ministre des Transports Aériens et du Développement des Infrastructures aéroportuaires, et M. Iija MAZANEK, Directeur de TRANSCON ont signé un contrat commercial pour la réhabilitation des aéroports de Saint Louis, Matam, Ziguinchor, Tambacounda et Kédougou, ce

En savoir plus

Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Abdoulaye Daouda Diallo, a présenté lundi au nom du chef de l’Etat, les condoléances du gouvernement aux deux familles des 8 victimes de l’accident de la route survenu à hauteur

En savoir plus

A la commune de Tassette, la désaffectation de 300 ha de terres occupés par un promoteur privé, par le Conseil municipal, pollue l’atmosphère. A la faveur d’un point de presse, les populations de Mbousnakh et environs ont dénoncé «une escroquerie

En savoir plus

Créée par décret présidentiel en 2008, la Région de Kaffrine est l'une des plus grandes régions administratives du Sénégal. Elle couvre une superficie de 11.492 km2 et constituait presque les 2/3 de l’ancienne région de Kaolack. Zone-carrefour, Kaffrine est géographiquement

En savoir plus

Des familles dont les maisons ont été détruites par l’avancée de la mer au quartier Sanhiaba de Saint-Louis, sur la langue de Barbarie, ont été relogées lundi sur un site situé à Khar Yalla, vers l’axe Bango-Ngallèle a appris l’APS de

En savoir plus

Le dignitaire mouride Serigne Mame Mor Mbacké a dirigé mardi "la prière des deux rakaas" à la gouvernance de Saint Louis, en souvenir du passage du fondateur du mouridisme dans l’ancienne capitale de l’Afrique occidentale française, le 5 septembre 1895. Cette

En savoir plus

5 septembre 1895, 5 septembre 2017, plus de 122 ans après le Magal des deux rakaks, le Mouridisme est devenu l’une des plus grandes confréries d’Afrique. Un petit retour sur les faits en 1895. A cette date Cheikh Ahmadou Bamba faisait

En savoir plus

La langue de Barbarie, de nouveau menacée par la montée des eaux. 210 familles sinistrées dans la langue de Barbarie, à Saint-Louis. L’État a promis une série de mesures afin d’empêcher la montée des eaux, mais les inquiétudes sont toujours vives. 73

En savoir plus