Le tribunal des flagrants délits de Diourbel a été clément avec les deux étudiants, Jacques César Diatta et Papa Latyr Ndiaye, mis en cause dans les échauffourées enregistrées le 18 février dernier entre étudiants et forces de l'ordre à l'université

Read More