Bandeau Ministère des Affaires Etrangères
HomeCommuniqué de PresseSory Kaba évoque le ”dernier mandat” de Macky Sall et s’attire les foudres de l’APR de Fatick

Sory Kaba évoque le ”dernier mandat” de Macky Sall et s’attire les foudres de l’APR de Fatick

Sory Kaba sur le référendum

La section Apr de Fatick est très remontée contre son fils Sory Kaba, Directeur des Sénégalais de l’Extérieur auprès du Ministère des Affaires Etrangères. Ce, après sa sortie lors de l’émission Grand Jury de la Rfm, de ce dimanche. Interpellé par le journaliste Babacar Fall, Sory Kaba s’est prononcé sur le “dernier mandat” de Macky Sall. Mal perçue par les militants de l’Apr, ces derniers le tancent sévèrement : “Sory, un DG déchu par sa déloyauté”.

Voici leur communiqué reçu à laviesenegalaise.com

“Suite à la sortie inopportune du sieur Sory Kaba lors de l’émission du Grand Jury, en date du 20 octobre 2019, nous responsables et personnalités politiques de Fatick, avons jugé nécessaire de réagir et de rétablir toute la vérité sur l’urgence des questions politiques qui doivent engager tous les acteurs du parti, conformément à la volonté de son excellence le Président Macky Sall.

C’est avec regret que nous avons suivi, ce matin, les graves allégations de Sory, qui vient, comme à l’accoutumée, encore une fois de plus de manifester sa déloyauté envers le Président. Chômeur de son état, émigré clandestin, rapatrié sans papier, M. Kaba a bénéficié des largesses de M. Sall, soucieux de lui éviter la dépression qui avait déjà fini de manifester ses signes précurseurs.

En 2012, en faveur de l’accession à la magistrature suprême du fils de Coumba Bagnou, le fantôme du 08 mars a été bombardé Directeur Général des sénégalais de l’extérieur, poste qu’il occupe jusqu’à maintenant. Depuis lors, les Sénégalais de l’extérieur ont été livrés à eux-mêmes, laissés pour compte par ce fantomatique DG incapable de prendre en charge leurs préoccupations. Tout cela n’est que la conséquence de son incompétence et de son incapacité à sacrifier aux charges et missions, à tout le moins, diplomatiques qui lui sont imputées par son Excellence, le Président de la République, M. Macky Sall envers qui, il a contracté une dette morale considérable qui voudrait aujourd’hui qu’il se mette à son chevet pour accomplir sa lourde et noble tâche de conduire le Sénégal vers l’horizon 2035.

En conséquence de quoi, nous invitons ceux qui téléguident Sory Kaba et le camarade Sory lui-même, s’ils ont des agendas cachés, à faire comme M. Macky Sall en 2008 : avoir le courage de monter leur propre parti et solliciter le suffrage des Sénégalais le moment venu.

Nous ne laisserons pas imposer au Parti et à la Nation ce faux-débat des mandats du Président de la République, un semestre à peine après sa brillante réélection, alors que l’heure est à l’action et au travail.

Si Sory ne la boucle pas, nous allons, dans les jours à venir, citer les noms de toutes les personnalités politiques, tapies dans l’ombre, qui entendent agir contre les intérêts du parti, de la Coalition Benno Bokk Yaakaar et du Président Macky Sall. Fatick, comme à l’accoutumée, demeure et restera le bouclier du Président Macky Sall. Fatick n’acceptera pas de notre parti l’APR et de notre coalition BBY qu’un débat prématuré de 2024 occupe nos efforts et notre temps”.


SECTION APR FATICK
Fatick, le 20 octobre 2019

Voyage - Macky Sall
Sortie de Sory Kaba
Notre Page Facebook