HomeÀ la uneSignature d’un accord de coopération économique entre le Sénégal et la Chine

Signature d’un accord de coopération économique entre le Sénégal et la Chine

Accord de Coopération, Signature Sénégal et Chine

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Monsieur Amadou Ba a procédé avec S.E.M. Zhang XUN, Ambassadeur de la Chine au Sénégal, à la Signature d’un accord de coopération économique relatif au financement de l’étude et la réalisation du projet de fourniture de l’équipement au Centre Universitaire de Mesure et d’analyse de l’UCAD, (…)

Voici le Discours du ministre de l’économie, des finances et du plan, Monsieur Amadou Ba lors de la cérémonie de signature de l’accord de coopération 


Excellence Monsieur l’Ambassadeur,
Monsieur le Représentant du Conseil Economique, Social et Environnemental,
Messieurs les Directeurs et Chefs de services,
Chers invités,

A travers les trois Echanges de lettres auxquels nous avons déjà procédé le mercredi dernier, le Gouvernement de la République populaire de Chine consent à accorder au Sénégal, un montant de douze millions quatre cent mille yuans Renminbi, soit plus d’un milliard de francs CFA, destiné au financement de la mission technique chinoise au Centre National Hospitalier d’Enfants de Diamniadio, à l’acquisition d’un lot de matériel de traduction simultanée au profit du Conseil économique, social et environnemental et au programme d’installation d’un système de télévision par satellite au niveau de 10 000 villages africains.

La mission technique, composée de six (06) membres, permettra la poursuite de l’assistance technique sur l’utilisation et l’entretien des installations et des équipements du Centre National Hospitalier d’Enfants de Diamniadio, de former les techniciens sénégalais et de fournir des pièces de rechange et du matériel technique nécessaire.

Le projet d’accès à la télévision par satellite dans 10 000 villages africains, quant à lui, est une mesure annoncée par le Président de la République populaire de Chine, Son Excellence Xi Jinping au Sommet de Johannesburg consacré au Forum sur la Coopération sino-africaine.

C’est dans ce sens que le gouvernement chinois consent à mettre en œuvre cet important projet dans trois cents (300) villages du Sénégal.

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,
Mesdames et messieurs,

Nous venons également de signer un accord de coopération économique et technique sous forme de subvention d’un montant de 200.000.000 de yuans renminbi, soit environ 16.800.000.000 francs CFA, pour le financement notamment de l’étude et la réalisation du projet de fourniture d’équipements au profit du Centre Universitaire de Mesure et d’Analyse de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Le dernier document que nous avons signé aujourd’hui, concerne l’Accord-cadre pour le financement du projet « Smart Sénégal » pour un montant d’un milliard cinquante millions (1.050.000.000) de yuans renminbi, soit environ quatre vingt sept milliards (87.000.000.000) de francs CFA.

A cet égard, il me plait de relever que depuis la mise en place de l’Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE), le Gouvernement du Sénégal a déployé beaucoup d’efforts et de moyens qui ont contribué à bâtir graduellement une infrastructure de type opérateur sur une bonne partie du territoire national.

En effet, c’est à partir de 2007 que l’édification d’un backbone national en fibre optique a démarré à la faveur de la phase 1 du projet e-Gouvernement financé par la République Populaire de Chine. En décembre 2012, la Phase 2 de ce projet a été lancé toujours avec l’accompagnement de votre pays tandis que le projet large bande du Sénégal qui est la troisième phase du projet e-gouvernement a démarré en 2016.

Au total, les phases 1, 2 et 3 dudit projet ont permis de réaliser un maillage du territoire en fibre optique et la construction de deux centres d’hébergement de données.

Le projet « Smart Sénégal » qui est la suite du projet large bande du Sénégal ambitionne de résorber le déficit numérique et de faire du Sénégal un Hub sous régional, en Afrique de l’ouest, notamment dans les domaines de la sécurité, de l’éducation, de la santé, du tourisme, en utilisant les TIC qui constituent un pilier essentiel du Plan Sénégal Emergent, dans ses trois (3) axes (i) transformation structurelle de l’économie et croissance, (ii) Capital humain, Protection sociale et Développement Durable ; (iii) Gouvernance, Institutions, Paix et Sécurité.

En outre, ce projet constitue une réponse au premier principe de l’Alliance « Smart Africa » qui consiste à mettre les TIC dans les programmes nationaux de développement socio-économique. En conséquence, il devra permettre de respecter les engagements d’intégrer les TIC dans les programmes de développement pour réduire la pauvreté, créer de la prospérité et augmenter la productivité sur le continent conformément à l’Accord de Kigali.

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,
Mesdames et messieurs,

Ces financements que la République Populaire de Chine vient de mettre à la disposition du Sénégal font suite aux importants concours obtenus auprès de votre pays.

Je voudrais saisir cette occasion, Excellence Monsieur l’Ambassadeur, pour magnifier la coopération combien fructueuse entre nos deux pays et rappeler le rôle essentiel que la République populaire de Chine a joué dans le processus de développement économique et social du Sénégal.

En effet, de 2012 à décembre 2017, des conventions de financement d’un montant global d’environ de mille douze (1.012) milliards de Francs CFA ont été signées avec la République populaire de Chine dont huit cent quatre vingt cinq (885) milliards de francs FCFA au financement du Plan d’Actions Prioritaires (PAP) du PSE, à la suite du Groupe Consultatif sur le financement du PSE, faisant ainsi de République populaire de Chine un des principaux partenaires financiers du Sénégal.

Permettez-moi de rappeler quelques-unes des interventions de votre pays au Sénégal :

– Une assistance sans contrepartie de 33 milliards de FCFA pour le financement de projets et programmes ;
– Un don de 13,8 milliards de FCFA pour le financement également de projets ;
– Un prêt bonifié de 63,3 milliards de FCFA destiné au financement de projets exécutés au Sénégal ;
– L’annulation de la dette bilatérale du Sénégal vis-à-vis de la Chine d’un montant d’environ 11 milliards de FCFA ;
– Une remise au Sénégal du reliquat d’un prêt sans intérêt (3,5 milliards de FCFA).

En plus de ces subventions, plusieurs autres concours, sous forme de prêts concessionnels conformes à la stratégie d’endettement du Sénégal, ont été octroyés par la République Populaire de Chine, par le biais d’Eximbank China.

Parmi ces financements, on peut citer une douzaine d’accords de prêt ayant servi à financer d’importantes réalisations dans le domaine de l’amélioration du transport urbain, de l’appui au secteur de l’électricité, de l’amélioration de la communication téléphonique au niveau de l’Administration sénégalaise, etc.

Je ne pourrais terminer cette énumération sans rappeler quelques projets phares de notre coopération, notamment :

– la construction et l’équipement du Grand Théâtre ;
– la construction de onze (11) stades régionaux ;
– la construction de l’hôpital pour enfants de Diamniadio ;
– le Musée des Civilisations noires ;
– l’autoroute Ila Touba ;
– l’autoroute AIBD-Mbour-Thiès ;
– le pont à péage de Foundiougne ;
– le projet Large bande ;
– la construction d’une arène nationale de lutte, etc.

C’est pourquoi, Excellence Monsieur l’Ambassadeur, je voudrais vous exprimer, au nom de Monsieur le Président de la République, son Excellence Macky SALL, la reconnaissance du peuple sénégalais pour les innombrables réalisations de la coopération chinoise dans notre pays et adresser nos sincères remerciements aux plus hautes autorités de votre pays.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

La Direction Génér
L’Agence nationale