HomeDÉPÊCHESService civique national, Agence de sécurité de proximité : Macky presse Dionne d’évaluer

Service civique national, Agence de sécurité de proximité : Macky presse Dionne d’évaluer

Macky et PM

Le Président Macky Sall tient coûte que coûte à l’évaluation du Service civique national et de l’Agence de sécurité de proximité crées respectivement en 1998 et 2013. C’est en tout cas la tâche confiée au Premier ministre Boun Dionne par le chef de l’Etat, hier en réunion du Conseil des ministres.

 C’est hier, le 5 décembre que la journée du volontariat a été célébrée. Une occasion mise à profit par Macky Sall pour magnifier l’apport du volontariat dans la mise en œuvre du Plan sénégal émergent. « Abordant la promotion du volontariat pour consolider le développement inclusif, équitable et durable, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale du Volontariat, le 05 décembre, le Chef de l’Etat magnifie le rôle fondamental du volontariat dans l’accélération de la mise en œuvre de sa vision d’un Sénégal Emergent, félicite et encourage l’ensemble des volontaires nationaux et internationaux en service au Sénégal. » a-t-il souligné avant de  « remercier toutes les organisations nationales et internationales de volontaires qui œuvrent, sans relâche, aux côtés des populations et des pouvoirs publics, afin d’améliorer significativement dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’agriculture et du développement communautaire, les conditions de vie de nos populations, notamment, celles des zones rurales ». C’est pourquoi , il a sollicité au chef du Gouvernement de prendre toutes les dispositions pour voir les faiblesses et avantages du Service civique national et de l’Agence de Sécurité de proximité dans l’espoir d’y apporter éventuellement des correctifs. « Ainsi , il  a    demandé  au Premier Ministre de faire procéder à l’évaluation de l’action du Service civique national, depuis sa création en 1998 et de l’Agence de Sécurité de Proximité, 5 ans après son lancement en 2013, et rappelle au Gouvernement, la nécessité de préparer la mise en œuvre d’une Stratégie nationale de développement du Volontariat ainsi que l’impératif de faire adopter, dans les meilleurs délais, le projet de loi d’orientation sur le Volontariat national » souligne-t-il 

 

                       ■  Ciré Bâ  – laviesenegalaise.com 

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Sur la route du Grou
Faisabilité d’un