HomeActualitéSénégal-Algérie : la finale des rues…

Sénégal-Algérie : la finale des rues…

Sénégal-Algérie - Finale des Rues

Ce vendredi, l’Afrique aura un nouveau champion. Qui du Sénégal ou de l’Algérie trônera sur le continent, à partir des pyramides égyptiennes ? Nul ne saurait le dire, du moins, pas avant le coup de sifflet final. Mais, une chose est sure : une finale Sénégalo-sénégalaise s’est engagée depuis des heures. Et, pour cette dernière, on n’aura pas vraiment de vainqueur…

Cette première finale oppose les supporters des lions de la Téranga. Qu’on se rassure cependant : il n’y a aucune animosité. Au contraire, cette petite finale est celle de l’émulation. Nous sommes à Grand-Dakar, un des quartiers populaires les plus réputés de la capitale sénégalaise. Des jeunes s’activent pour rendre leur rue festive, en la décorant des couleurs nationales, le set-setal ayant été fait depuis. Soudain, un jeune homme élève sa voix. Dans un ton moqueur, il lance à qui veut l’entendre : « Wa kogn jamono, vous êtes en retard », pour signifier aux habitants de la rue opposée qu’ils se sont assez tardivement mis à l’embellissement de leur rue. Le jeune homme en question habite la rue Doudou Fall en la leur a initié l’entreprise d’embellissement, c’est vrai, plutôt que les autres. Victoire : Kogn Doudou Fall 1-Kogn jamono 0 !

C’est donc avant la grande finale, des finales entre rues d’un même quartier qui se jouent. Mais, dans ce cas, on est dans l’expression artistique. A la vérité, chaque ruelle veut faire mieux que l’autre, veut paraître plus engagée dans l’acte d’accompagner les lions dans chasse ultime.

Vert-Jaune-Rouge, dans tout Grand-Dakar, on aurait dit que seules ces couleurs existent. Mais, dans la foulée, pendant que certaines cousent des drapeaux et que d’autres font du « màjjaal » pour se payer la peinture nécessaire pour enduire les moindres recoins, une autre personne lâche la nouvelle : « Aux HLM, on aurait dit qu’ils ont plus de moyens. Leur peinture est encore beaucoup plus rayonnante que le nôtre. » Défaite : HLM 1- Grand-Dakar 0 !

Ah oui ! Ce n’est plus entre rues d’un seul quartier. La finale de l’émulation et de l’expression artistique se joue maintenant entre quartiers, et, à la dernière nouvelle, entre Grand-Dakar et les HLM. Mais, c’est sans compter avec cette autre ville dans la ville de Dakar : l’Université Cheikh Anta Diop. Là-bas, on a déjà fête la victoire. Les étudiants ont en effet reçu hier leur mythique chanteur Omar Pène. Toute la nuit a été festivité et au petit matin, la musique avait repris de plus belle.

Nombreuses sont les vidéos qui circulent sur WhatsApp, et qui montrent d’autres zones dans Dakar qui peignent et décorent et chantent…pour remporter la finale des supporters : Dieuppeul, Fass, Médina.

Et, comme souligné plus haut, tous ne jouent ces petites finales qu’en préparation de la grande. Tous, ne demandent qu’une chose : le trophée continental.

 

 

 Moussa Seck 

🔴 Regardez en Dir
🔴 Regardez en Dir