HomeActualitéSécurisation des élections : l’opposition s’organise, le Pds absent

Sécurisation des élections : l’opposition s’organise, le Pds absent

La Plateforme opérationnelle de sécurisation des élections (Pose) a été lancée hier. Et elle est «exclusivement réservée aux intérêts supérieurs de la Nation», selon son coordonnateur Me Mame Adama Guèye, qui constate que, «pour la première fois depuis le code consensuel de 1992, notre pays s’achemine vers des élections sans consensus». Selon Le Quotidien, la Pose est le résultat des concertations entre le leader du mouvement Senegaal bou bess, qui a renoncé à sa candidature, et les autres candidats déclarés à la Présidentielle de février 2019.  Il y avait, entre autres, Idrissa Seck, Malick Gakou, Abdoul Mbaye, Hadjibou Soumaré, Ousmane Sonko, Issa Sall, Thierno Alassane Sall, Pierre Goudiaby Atepa, Madické Niang, Thierno Bocoum, ou des représentants de candidats. Sauf le Pds dont l’absence a été très remarquée. «La plateforme constitue un outil pour contrecarrer les projets de Macky Sall qui pose des actes présageant un attentat contre la démocratie constituant une menace grave pour les fondamentaux républicains que sont le droit de vote et la garantie de transparence d’un processus électoral», a dit Me Guèye. La Pose dénonce également «le contrôle total» des médias publics et «la volonté de maîtriser les médias privés» avec à la clé la nomination de Babacar Diagne à la tête du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) ou encore la loi sur les communications numériques. «Un dispositif, estime la Plateforme, pour préparer un hold-up électoral afin de s’assurer une réélection au premier tour».

L’absense du Pds, une suite logique

Karim Wade ne pouvait pas être aux côtés des autres candidats de l’opposition hier. Mais au moins son parti pouvait être représenté au lancement de la Plateforme opérationnelle de sécurisation des élections. Mais le Pds n’a pas été au rendez-vous puisque, selon Me Mame Adama Guèye, les Libéraux ont bien reçu leur invitation. En réalité, ce n’est pas une surprise, mais une suite logique.

En effet, dans sa série de concertations avec les différents candidats, le leader de Senegaal bou bess n’avait pas rencontré le parti de Abdoulaye Wade qui, lui, est plutôt concentré sur le Front de résistance nationale. Et d’ailleurs, alors qu’il s’entretenait avec Aïda Mbodj, Me Guèye avait été interpellé sur la question. Il avait répondu qu’il n’y avait «aucune divergence» entre son initiative et le Frn. «C’est la division du travail. On n’est absolument pas en concurrence. Je dirais même que notre Plateforme se met au service au service du Front en tant que bras technique. Ce n’est pas du tout deux initiatives concurrentes», avait-il ajouté.

Mayoro Faye du Pds : «Ce n’est pas un boycott»

Mayoro Faye, chargé de la Communication du Pds, interrogé par emedia.sn, justifie l’absence de son parti au lancement de la Pose. «Ce n’est pas un boycott. C’est juste que la majorité des membres du Comité directeur du parti sont hors de Dakar. Il n’y a que Omar Sarr et Amadou Sall qui y sont présentement, mais ils n’étaient pas disponibles», a-t-il argué.

UCAD - Cérémonie d
Can Beach Soccer 201