HomeAfriqueRDC : arrivée mouvementée de Jean-Pierre Bemba à Kinshasa

RDC : arrivée mouvementée de Jean-Pierre Bemba à Kinshasa


L’appareil de l’ancien vice-président de la République démocratique du Congo a atterri à 9h25 (heure locale) à l’aéroport de Kinshasa ce mercredi 1er août 2018. Jean-Pierre Bemba a ensuite posé le pied sur le sol congolais, après onze ans d’absence. Des troubles ont eu lieu peu après sa sortie de l’aéroport et l’ancien vice-président a été conduit à vive allure au siège de son parti. Peu avant 15h TU (16 heure locale), le véhicule de Jean-Pierre Bemba a quitté le siège du MLC en direction de sa résidence, selon Eve Bazaiba, secrétaire générale du parti. Mais la police est positionnée pour l’en empêcher conformément, dit-elle, aux instructions qu’elle a reçues. Aucun accord ne semble avoir été trouvé à cette heure pour le lieu de résidence de l’opposant.

Le sénateur se trouvait ce mercredi soir au complexe commercial GB appartenant à la famille Bemba. Un peu plus tôt, son cortège est resté bloqué au niveau de la place Assanef. Après une demi-heure de tractations sur l’itinéraire à emprunter, son véhicule a été autorisé à passer vers 16h30, mais sans les militants qui suivaient encore son cortège. Eux ont été dispersés à coups de gaz lacrymogène, selon des journalistes sur place.

Le chef de la police de Kinshasa, le général Kasongo, avait été clair : pas question que les partisans de l’ex-chef de guerre entrent dans le quartier de la Gombe. Pas question de laisser Jean-Pierre Bemba résider dans le quartier présidentiel. Il lui suggère de loger dans un hôtel du centre-ville le Memling. Ce sont les instructions qu’il a reçues, dit-il. Le général Kasongo a précisé que gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta, a loué pour l’ancien vice-président une suite à l’hôtel Memling, loin du périmètre présidentiel. Une option refusée par son camp.

« Très content d’être ici »

Dès l’aéroport, les autorités ont multiplié les restrictions, dénonce le MLC : accès limité au tarmac, interdiction pour ses partisans d’entrer dans l’enceinte de l’aérogare, l’une des sœurs du sénateur a dû jouer des coudes pour se faufiler jusqu’à sa descente d’avion.

A sa descente du jet privé qui l’a ramené de Bruxelles, Jean-Pierre Bemba s’est déclaré « très content d’être ici », les traits visiblement tirés par le voyage, tout en embrassant un à un les proches venus l’accueillir.

L’accès au tarmac a été réservé à un cercle très restreint de proches. Certains, dont sa sœur, la députée Françoise Bemba, ont dû jouer des coudes pour franchir le cordon de sécurité et se rendre au pied de l’avion. L’ancien vice-président était accompagné de sa femme et de leurs enfants.

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

CAN 2019 : Naby Sarr
Yoro Moussa Diallo,