HomeÉducationQuelque 1500 jeunes sélectionnés dans le cadre du projet école-entreprise

Quelque 1500 jeunes sélectionnés dans le cadre du projet école-entreprise

PROJET ÉCOLE-ENTREPRISE

Le Président Macky Sall a lancé hier, le projet Formation Ecole – Entreprise qui vise à former Vingt cinq mille jeunes en trois ans pour favoriser leur insertion dans le marché de l’emploi . C’est un projet qui entre dans le cadre d’un programme national de formation technique et professionnelle qui a pour objectif d’enrôler 53.000 apprenant avec un investissement de 20 Milliards de FCFA.
Pour le moment, ce sont quelque 1500 jeunes sélectionnés dans le cadre du projet école-entreprise, qui vont démarrer bientôt une formation professionnelle dans plusieurs métiers, afin d’améliorer leur employabilité, a annoncé hier, mardi, le ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, Mamadou Talla, dont les propos sont rapportés par l’Agence de Presse Sénégalaise.
 
Ces jeunes ont été sélectionnés parmi les 15 000 qui se sont inscrits sur la plateforme du ministère de la Formation professionnelle, a-t-il expliqué lors du lancement officiel du projet de formation école-entreprise.
 
Cette initiative, pilotée sous la directive du président de la République, qui avait demandé que 30 pour cent des sortants du cycle fondamental soient orientés vers la formation professionnelle et technique à l’horizon 2025.
 
“Tous les jeunes, qu’ils soient diplômés ou non, peuvent bénéficier de la formation dans plusieurs métiers”, dans le cadre de ce projet présenté par le ministre comme ’’un modèle de formation en alternance’’ dont l’ambition est d’améliorer l’employabilité “d’au moins 10 000 jeunes pour un coût global de 5, 900 milliards de FCFA”.
 
Le projet, d’une durée de trois ans, vise le renforcement des capacités des entreprises formatrices pour la prise en charge des formations en leur sein selon le ratio suivant : 20 % dans les centres de formation et 80 % en entreprise.
 
Selon Mamadou Talla, l’Etat va verser une allocation mensuelle de 40.000 francs CFA à chaque apprenant dès la première année de formation, 20.000 CFA la deuxième année et 10.000 en troisième année.
 
Il a précisé que l’entreprise formatrice devra verser le différentiel à partir de la deuxième année.
 
Pour cette phase test, au moins 600 entreprises formatrices identifiées se sont engagées à mettre à disposition des places de formation dans les métiers retenus, à savoir l’agriculture, la mécanique, la restauration, la pêche, l’habitat social, entre autres domaines.Lancement du projet Formation Ecole-Entreprise

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Pour résoudre sa «
Vidéo - Les Soubalb