HomeActualitéPropos haineux sur facebook à l’égard des femmes : Ousmane Mbengue arrêté par la police

Propos haineux sur facebook à l’égard des femmes : Ousmane Mbengue arrêté par la police

Ousmane Mbengue arrêté par la police

Usmaan M’Beng de son vrai nom Ousmane Mbengue est finalement entre les mains de la gendarmerie nationale pour ses propos haineux tenus dans les réseaux sociaux. Il a été cueilli, ce matin par la Section de recherches. Ce, quelques heures après avoir publié sur Facebook des propos qui ont mis en rogne plus d’un, appelant ‘’à tuer les femmes sénégalaises’’ qui à ses yeux sont la source “de tous les problèmes du Sénégal”.  
  
‘’On devrait diminuer l’effectif des femmes au Sénégal pour espérer éventuellement être un pays développé un jour. On doit en tuer beaucoup même. (…). Car les problèmes viennent des femmes’’, avait-il publié hier, dans un message sur Facebook. Des abonnés de ces réseaux, outrés par de tels propos, se sont partagés ses posts pour s’en offusquer vivement. Ses écrits ont finalement été viraux. Ayant pris peur, suite à l’ampleur qu’ont eu ses messages et des insultes qui fusaient de partout, Usmaan M’Beng a publié des messages d’excuses pour calmer les auteurs des messages d’indignation qui fusaient de toutes parts. Des mots d’excuses qui sont apparemment tombés dans l’oreille d’un sourd. Puisqu’il est face aux enquêteurs de la gendarmerie de Colobane où il risque gros, renseigne Dakarposte

Ousmane Mbengue risque gros ! En effet, cueilli ce mardi matin, chez lui à la cité Sipres 2, il est poursuivi, d’après une source de Seneweb, pour « appel au meurtre », « incitation à la haine » et « injures publiques via les nouvelles techniques de l’information et de la communication ».

Il avait, à travers un post sur son profil Facebook, appelé à exterminer les femmes sénégalaises suite à la publication d’une internaute qui dénonçait les violences à l’égard des femmes.

La même source informe que Mbengue, toujours maintenu en garde à vue dans les locaux de la Section recherche de la gendarmerie de Colobane, risque d’être déféré demain mercredi. Ceci, malgré le fait qu’il ait « regretté » son acte devant les enquêteurs.  

« Il a même craqué, demandant pardon à l’endroit des femmes sénégalaises », ajoute notre interlocuteur.

Ousmane Mbengue présente des excuses

Bineta Camara tuée
La métrologie, une