HomeActualitéProfesseur Penda Mbow sur la polémique née de l’Histoire Générale du Sénégal : « il faut reprendre la méthodologie »

Professeur Penda Mbow sur la polémique née de l’Histoire Générale du Sénégal : « il faut reprendre la méthodologie »

Penda Mbow

L’historienne Penda Mbow s’est prononcée sur la polémique née de l’histoire retracée sur le volume 1/A du tome 3 de l’ouvrage Histoire Générale du Sénégal. Depuis quelques jours, des erreurs relevées dans certaines pages ont suscité une indignation collective chez certaines familles religieuses. Invitée sur la TFM (Télévision privée), le professeur Penda Mbow a insisté sur la méthode.

Toutes les controverses notées ces derniers jours autour de cet ouvrage seraient d’ordre méthodologique. En tout cas, cela semble être le cas, si l’on en croit le professeur Mbow qui soutient qu’il « faut reprendre la méthodologie». Ainsi, elle évoque la question essentielle relative à la rigueur scientifique qui doit présider à tout travail universitaire, surtout lorsqu’il traite d’un sujet aussi crucial que l’histoire générale d’une Nation.

D’après l’historienne, « il ne revient ni aux communicateurs traditionnels encore moins aux familles religieuses de définir la méthodologie ». D’où la nécessité d’aller vers un travail concerté. « Il faut un consensus », dira-t-elle.

Parlant de la famille Niassène, la première concession religieuse à s’insurger contre certaines erreurs jugées inadmissibles dans l’ouvrage qui retrace l’histoire du Sénégal, Penda Mbow a reconnu en elle (la famille Niassène) un attachement profond à la science. A titre d’exemple, elle a rappelé un colloque international auquel elle avait pris part, et au cours duquel, des thèses de grands savants ont été réfutées à partir des écrits de Cheikh Ibrahima Niasse. Elle souligne qu’il s’agit d’une « démarche très intellectuelle qu’on retrouve dans la Tidjaniya niassène.»

Invitée à se prononcer sur une probable plainte à l’endroit de la commission de pilotage de l’ouvrage Histoire Générale du Sénégal, Penda Mbow propose comme solution l’organisation d’un colloque de discussions sur les questions théoriques et scientifiques…

 

 


                ♦  Moussa SECK – laviesenegalaise.com

Compte rendu de la p
Séjour au Rwanda :