HomeActualitéProchain remaniement du gouvernement : Ces ministres et DG en sursis

Prochain remaniement du gouvernement : Ces ministres et DG en sursis

Une horde de personnalités de l’attelage gouvernemental seraient sur le chemin du départ de l’étrier moelleux du gouvernement pour le prochain remaniement ministériel qui succédera à la prise de fonction du Président Macky Sall, nouvellement réélu. Et ce séisme qui se dessine pour bientôt pourrait être matérialisé dés le lendemain du 04 Avril.

Naturellement, le Président Sall va sortir le sabre pour les ministres et Dg « loosers » comme Mame Thierno Dieng, ce dernier bien qu’impopulaire semble être un « incapable politique » face à la chute du BBY dans le Baol plus particulièrement à Touba et environs. Son cabinet ainsi que ses directeurs qui l’accompagnent ont d’ailleurs des soucis à se faire. Même sort pour Gallo Bâ, Dg de la juteuse SOGIP. En effet malgré les gros moyens il n’a pu rien faire. Pour Ziguinchor Benoît Sambou, qui semble avoir de légitimité que pour avoir adhéré à l’APR dès la première heure est un poids-plume. Benoît qui souffre d’un leadership, ainsi qu’Angelique Manga malgré son portefeuille de « propagande » ont été étrillés par Sonko.

Dans cette belle mort les accompagneront Doudou Kâ, Innocence Ntap…. Le cas de Thiès également tiendrait à cœur le patron du BBY car Augustin Tine, ministre des Forces Armées, Ndéye Ticket Ndiaye et consorts malgré les assurances, sont tombés devant Idrissa Seck. Pour le Dg de DDD, sa tête a été mise à prix du fait de ses sorties incontrôlées qui ont courroucé la ville sainte de Touba.

Autre ministre en danger, c’est Khoudia Mbaye qui peine à marquer de son empreinte son département. Alors que Omar Guèye à qui Macky a « créé » un adversaire en la personne du ministre Ismaila Madior, devrait prendre la tangente avec ce faux frère, l’un pour un camouflet récurrent dans la pêche dont la pénurie d’essence pour bateau ou de poisson surtout du « yaaboy » l’enlise, Alors que l’ex- Eminent Professeur se voit toujours empêtrer son patron dans des polémiques inutiles. Nos sources qui nous précisent que de haut en haut, la gagne des Locales et des Législatives est plus importante que la présidentielle d’ajouter que des ministres alliés aussi devraient partir, surtout ceux dont les leaders ont été servis car nous dit-on la demande (des transhumants) et très forte face à l’offre. Faut-il le noter, pour le cas des ministres de la Jeunesse et de la Femme, Pape Gorgui Ndong et Ndèye Saly Diop ont respectivement montré leurs limites dans la gestion de ces deux départements. Pire, M. Ndong et Mme Dieng semblent être perçus comme étant incapables de mobiliser et les jeunes et les femmes.

Éliminatoires CAN U