HomeÀ la uneProcessus électoral : Modou Diagne Fada annonce sa participation et fait des propositions

Processus électoral : Modou Diagne Fada annonce sa participation et fait des propositions

Modou Diagne Fada

Modou Diagne Fada, leader des « Démocrates réformateurs/Yessal » annonce que son parti va prendre part au dialogue prévu le 21 novembre prochain. Convoquée par le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, la rencontre va porter sur les processus électoral.

«En tant que parti politique devant participer aux prochaines compétitions électorales, nous avons pris la décision de participer aux échanges sur le processus électorales annoncés. Nous allons prendre contact avec le ministre de l’Intérieur et écouter les propositions qu’il fera à la classe politique. En fonction de ces propositions, nous donnerons notre point de vue.

Au-delà de l’ordre du jour de la convocation du monstre de l’Intérieur, un parti comme le nôtre est intéressé par les questions de financement des partis politiques, la révision du mode de scrutin des élections législatives et municipales. Il s’agit là de deux questions majeures qui rentrent dans le processus électoral et qui et qui intéressent notre parti politique. Ils (les membres du pouvoir) ont leurs préoccupations, nous avons aussi les nôtres », a-t-il dit dans un entretien avec l’Observateur.

«Nous poserons nos préoccupations sur la table du ministre de l’Intérieur. Nous pensons qu’il ne faut pas éviter la confrontation des idées. Cette position semble beaucoup plus courageuse que celle de dire : « nous allons boycotter les échanges sur le processus électoral. Nous avons des exigences à poser. Car, nous avons vu comment les élections législatives ont été mal organisées», a-t-il ajouté, allusion à certaines formations de l’opposition qui annoncent le boycott de la rencontre.

«Nous avons tous les manquements et toutes les défaillances notés. S’il y a un cadre qui peut permettre de discuter sur cela pour éviter de pareilles situations, bien entendu nous y seront et nous seront vigilants. Un parti politique comme le nôtre ambitionne demain de diriger le Sénégal, ne peut pas s’absenter aux discussions sur le processus électoral (…)

Aujourd’hui, des gens sont inscrits à Darou Mouthy et leurs cartes sont sorties à Nioro. Certains ont de nouvelles cartes d’identité et ne peuvent pas voter. D’autres Sénégalais attendent encore leurs nouvelles cartes d’identité. Cette question, il faut impérativement la régler. Ensuite, il faut auditer le fichier électoral. Il y a des soupçons de la part de l’opposition », a expliqué Modou Diagne Fada.

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
SUIVEZ NOUS SUR:
Photos et Vidéo : C
Podor - Abdoulaye Da