HomeActualitéPrévention contre le cancer : Les femmes invitées à porter le plaidoyer

Prévention contre le cancer : Les femmes invitées à porter le plaidoyer


Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, a invité mercredi les femmes à porter le plaidoyer en faveur de la prévention contre le cancer.

“Quand les épouses des chefs d’État se lèvent pour engager le combat, il n’y a d’autre choix à faire que de les accompagner. Et ce qui est valable pour elles, l’est tout autant pour toutes les citoyennes”, a-t-il déclaré lors de la la clôture, à Dimniadio (département de Rufisque), d’une conférence de la Fondation Merck.

Macky Sall a magnifié la participation des épouses des chefs d’Etat à cette conférence essentiellement consacrée à la lutte contre l’infertilité, les cancers féminins et d’autres problématiques santé propres aux femmes et aux adolescentes.

“Votre rôle est crucial dans le plaidoyer pour la prévention et l’éveil des consciences à travers l’éducation, l’information et la sensibilisation”, a souligné le président Sall en s’adressant aux neuf Premières dames africaines ayant participé à cette conférence.

“Il faut que nous soyons solidaires face aux défis que nous impose la maladie. Si le cancer reste un défi pour la science, il y a aussi des actes simples pour en réduire les risques et sauver des vies, encore faudrait-il être bien informé”, a-t-il fait valoir.

Il a cité l’exemple du cancer du col de l’utérus dont le vaccin vient d’être intégré dans le programme de vaccination élargi (PEV).

Ainsi, plus de 95 000 filles âgées de 9 ans sont ciblées chaque année par cette vaccination, selon les services du ministère sénégalais de la Santé et de l’Action sociale.

“C’est un important effort budgétaire puisque le vaccin coûte 70 000 F Cfa. Il fallait le faire parce que c’est une question de justice sociale. Il faut donner une chance de protection à toutes les filles contre les maladies liées au papillome humain”, a expliqué le chef de l’Etat.

Avec le ministère de la Santé et de l’Action sociale, le Sénégal a engagé des actions de prévention primaires avec la vaccination et des actions de prévention secondaires avec le dépistage et le traitement des lésions cancéreuses, ainsi qu’une prévention tertiaire avec le traitement des cas.

Le soutien de GAVI (Alliance globale pour les vaccins et l’immunisation en anglais) au Sénégal est évalué à 8 milliards de francs Cfa auquel il faut ajouter 3, 70 milliards de l’Etat du Sénégal pour compléter le PEV qui permet de couvrir le vaccin contre le cancer du col de l’utérus pour les filles âgées de 9 ans.

“Quand une société veut mettre l’humain au cœur de ses politiques, il n’est ni juste ni humain que certains de ses membres soient exposés aux risques d’une maladie mortelle alors même qu’il existe un moyen de prévention”, a affirmé Macky Sall.

Il s’est en outre engagé à mener le plaidoyer partout en Afrique pour que le vaccin soit introduit dans l’ensemble des programmes de vaccination.

Concernant la conférence essentiellement axée sur la lutte contre le cancer et l’infertilité, il a salué “l’engagement exemplaire de la société pharmaceutique Merck pour la santé avec ses 350 années d’activités dans des domaines pointues de la pharmacie, de la chimie”.

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Rapport Doing busine
Rencontre entre Me M