HomeÀ la unePrésidentielle – Violences pré-électorales 2019 : Ça chauffe sur la Voie de Dégagement Nord (Vdn)

Présidentielle – Violences pré-électorales 2019 : Ça chauffe sur la Voie de Dégagement Nord (Vdn)

Présidentielle - Violences post-électorale 2019 au Sénégal

Après les échauffourées survenues lundi sur les deux voies de Sacré Cœur entre Pro-Khalifa Sall et forces de l’ordre, l’opposition a encore remis ça ce mardi. Et cette fois, en premier lieu, c’est sur la VDN (Voie de Dégagement Nord) que les adversaires du régime en place ont exprimé leur colère.
Ils ont bloqué la circulation et s’en sont pris au siège de l’Apr pour le saccager avec des jets de pierres. Cette scène de violence intervient à la suite de la rencontre de l’opposition au siège de Bokk Guiss Guiss, dirigé par Pape Diop, ancien Président de l’Assemblée Nationale.

Depuis la publication lundi, de la liste provisoire des candidats à la Présidentielle du 24 février, c’est le mécontentement dans les rangs de l’opposition. Seneweb renseigne que c’est le (C25) collectif des 25 candidats recalés par le Conseil constitutionnel qui est sorti dans la rue pour dénoncer les « anormalités » du parrainage. Ceci, après une conférence de presse qu’ils ont tenu au siège de Bokk Gis Gis. Des pneus brûlés, des forces de l’ordre armées et un embouteillage monstre, était le décor sur la Voie de dégagement du nord (Vdn). Des leaders de l’opposition comme Malick Gackou et Cheikh Bamba Dièye étaient également sur place. A la dernière minute, vers 20 heures, on a appris également une autre manifestation sur les deux voies de Sacré-Cœur. En effet, les pro Khalifa Sall, qui avaient manifesté leur colère lundi après le rejet de la candidature de leur mentor, ont encore remis
ça mardi soir, ils ont brûlé des pneus aux alentours  de leur siège. 

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Retrait des cartes d
Yoff : Le pilote jap