HomeMauritaniePrésidentielle en Mauritanie : Biram Dah Abeid et Kane Hamidou Baba, la bataille pour l’électorat halpulaar

Présidentielle en Mauritanie : Biram Dah Abeid et Kane Hamidou Baba, la bataille pour l’électorat halpulaar

Biram Dah Abeid et Kane Hamidou Baba

Lancés dans la course à la présidentielle, les opposants Biram Dah Abeid et Kane Hamidou Baba, qui chassent sur les mêmes terres électorales, se livrent la seconde bataille de ce scrutin.
Dans une petite salle surchauffée du siège de sa campagne, ce 21 juin à Nouakchott, Biram Dah Abeid peine à trouver le temps de boire son café. Entre ses visiteurs, qui patientent devant la porte verrouillée, et les appels téléphoniques, le leader de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA)-Mauritanie sait que les heures seront longues jusqu’au scrutin. Dans des propos rapportés par Jeune Afrique, il déclare : « il n’y a pas photo entre les autres et moi !, lance le député. Ma trajectoire, tracée à mes risques et périls, m’a donné une légitimité au sein des populations. J’ai un projet citoyen pour tous les Mauritaniens, qu’ils soient arabes, berbères, haratine, soninkés, wolof ou bambara. »
Kane Hamidou Baba quant à lui a promis, en cas de victoire, de s’attaquer au problème de la cohabitation nationale et à une réforme approfondie de l’armée, afin quelle devienne véritablement nationale et républicaine, lit-on sur rfi.fr.

Le candidat de la coalition «Vivre ensemble» déclare d’emblée qu’il sera l’homme de la rupture avec un système d’oppression, d’exclusion et de marginalisation.

« Depuis 1978, date de l’arrivée au pouvoir des militaires, ces problèmes se sont aggravés, atteignant le sommet, avec les crises répétitives et les violations massives des droits de l’homme, ciblant particulièrement des communautés noires de Mauritanie ».

Kane Hamidou Baba pense que le moment est arrivé pour réaliser l’alternance qui permettra le retour de l’armée dans ses casernes pour se consacrer à ses missions régaliennes. « Assurément, le tournant est historique. Ces élections présidentielles nous offrent l’occasion de réaliser une vraie alternance. D’abord celle du retour définitif des militaires dans leurs casernes. L’heure des régimes militaires est terminée… »

Kane Hamidou Baba s’est également engagé à organiser des élections générales, législatives, régionales et municipales en 2020 alors que le Parlement et les conseils régionaux ont été élus en septembre dernier pour cinq ans.

Matam - Un véhicule
Mauritanie : Les él