HomeActualitéPRÉSIDENTIELLE du 24 Février 2019 au Sénégal – Les chiffres du scrutin

PRÉSIDENTIELLE du 24 Février 2019 au Sénégal – Les chiffres du scrutin

Présidentielle au Sénégal

Cinq candidats à l’assaut de près de 1 700 000 électeurs. Depuis quelques jours, l’on ne parle plus de la mise à disposition de l’opposition du fichier électoral. Cela a déjà été fait et “EnQuête”nous livre les chiffres de ce document capital pour un scrutin présidentiel dont le premier acte débute ce samedi à minuit, avec l’ouverture de la campagne électorale.

C’ est parti pour un marathon de 21 jours de campagne électorale. A partir de ce soir à minuit, il sera en principe interdit d’interdire une activité politique sur toute l’étendue du territoire national.

Pendant cette période, les 5 candidats engagés dans la Présidentielle du 24 février 2019 essaieront de convaincre les électeurs par tous les moyens. Parmi les attractions de ce scrutin, il y a comme d’habitude Dakar qui compte le plus d’électeurs au Sénégal.

En l’absence de son “Khalife”, la bataille de cette région risque d’être âprement menée entre Macky Sall, Idrissa Seck, Ousmane Sonko, Issa Sall et Madické Niang.

La capitale compte, en effet, 1 687 826 électeurs répartis comme suit : département de Dakar : 663 020 électeurs, 122 lieux de vote et 1 190 bureaux de vote (Bv).

Pikine : 573 844 électeurs, 90 lieux de vote et 1 026 Bv.

Rufisque : 255 630 électeurs, 97 lieux de vote et 501 Bv.

Guédiawaye : 195 332 électeurs, 38 lieux de vote et 350 Bv.

L’autre enjeu majeur du scrutin sera la région de Thiès, avec ses 901 216 électeurs. Fief par excellence du candidat de la coalition Idy-Président 2019, la région sera un enjeu déterminant dans le combat présidentiel. Ses trois départements que sont Thiès, Mbour et Tivaouane comptent respectivement 363 482, 312 815 et 224 919 électeurs.

Ces derniers vont voter à Thiès dans 290 lieux différents pour 774 bureaux de vote.

A Mbour, ils sont répartis à travers 216 lieux de vote pour 668 Bv.

Quant aux électeurs de Tivaouane, ils vont voter dans 540 bureaux répartis entre 289 lieux de vote.

La troisième région la plus peuplée du Sénégal est Diourbel. Au-delà du symbolique, Diourbel, grâce à Mbacké et Touba, est un véritable grenier électoral.

La capitale du Baol compte, en effet, 589 015 électeurs répartis comme suit : Mbacké 364 826 électeurs répartis dans 156 lieux de vote et 810 Bv, Bambey 113 441 électeurs éparpillés dans 176 lieux et 276 bureaux. Capitale du Baol, le département de Diourbel vient toutefois en 3e position avec 110 748 électeurs pour 149 lieux et 269 Bv.

Située dans la partie nord du pays, Saint-Louis n’est pas loin de la capitale du Baol, en termes de population électorale. La région sera un enjeu non moins important avec ses 504 867 électeurs.

Dans cette région, c’est Podor, fief d’Aïssata Tall Sall, qui a la plus forte population électorale, avec 207 955 électeurs. Vient ensuite le chef-lieu de région avec 162 702 électeurs. Et Dagana où se trouve Oumar Sarr du Pds ferme la marche avec 134 210 électeurs. Les trois comptent respectivement 238 lieux et 480 Bv ; 89 lieux et 318 bureaux ; 158 et 316 Bv.

Après Saint-Louis, vient la région de Kaolack qui totalise 425 919 électeurs répartis comme suit : Guinguineo (150 145 électeurs, 108 lieux de vote et 148 Bv), Kaolack (137 245 électeurs, 199 lieux et 509 Bv) et Nioro du Rip (138 529 électeurs, 233 lieux de vote et 358 Bv).

A Kolda, il y aura 229 399 électeurs. Les trois départements que sont Vélingara, Kolda et Médina Yoro Foulah comptent respectivement 99 787 électeurs (197 lieux et 292 Bv) ; 89 246 électeurs (159 lieux et 247 Bv) et 40 366 électeurs (88 lieux et 113 Bv).

Pour Louga, il y aura 414 144 électeurs. Le chef-lieu de région est le plus peuplé, avec 175 467 électeurs (316 lieux et 472 Bv) ; vient ensuite Kébémer avec 120 375 électeurs (226 lieux et 334 Bv) ; et enfin Linguère avec 118 302 électeurs (227 lieux et 336 Bv).

La région du président de la République, Fatick, compte 322 290 inscrits. Dans l’ordre, c’est Fatick qui polarise les chiffres les plus importants, avec 160 733 électeurs (223 lieux et 374 Bv) ; Foundiougne vient en deuxième position avec 118 747 électeurs (186 lieux de vote et 301 Bv). Et enfin Gossas avec ses 42 810 électeurs (90 lieux et 123 bureaux).

Ziguinchor aura, quant à elle, 283 395 électeurs répartis comme suit : Bignona (128 489 électeurs, 190 lieux, 334 Bv) ; Ziguinchor (125 154 électeurs, 71 lieux et 264 Bv) ; enfin vient Oussouye avec (29 752 électeurs, 47 lieux et 76 Bv).

Quant à Matam, elle compte 273 714 électeurs répartis comme suit : département de Matam (141 286 électeurs, 115 lieux de vote et 301 Bv), Kanel (108 113 électeurs, 101 lieux de vote et 236 Bv) ; et enfin Ranerou Ferlo avec (24 315 électeurs 46 lieux de vote et 64 Bv).

Pour Tambacounda, il y aura 251 363 électeurs répartis comme suit : Goudiry (44 739 électeurs, 157 lieux de vote et 177 Bv) ; Tamba (105 306 électeurs, 246 lieux et 349 Bv) ; Bakel (60 479 électeurs, 118 lieux de vote et 173 Bv) ; Koumpentoum (40 839 électeurs, 143 lieux de vote et 162 Bv).

Fief d’Abdoulaye Wilane du Parti socialiste, Kaffrine compte 232 081 électeurs répartis comme suit : (80 823 électeurs, 126 lieux de vote et 208 Bv) ; Koungheul (68 248 électeurs, 139 lieux et 191 Bv) ; Birkilane (46 459 électeurs, 85 lieux et 122 Bv) ; Malem Hodar (36 551 électeurs, 87 lieux et 110 Bv).

Les régions les moins peuplées électoralement sont Sédhiou avec 193 055 électeurs et Kédougou avec 65 167. Pour Sédhiou, les votants vont être répartis entre Goudomp (68 584 électeurs, 120 lieux et 184 Bv), Sédhiou (66 023 électeurs, 125 lieux et 195 Bv) et Bounkiling (58 448 électeurs, 115 lieux et 172 Bv).

Quant à Kédougou, le chef-lieu de région a 37 202 électeurs (75 lieux et 109 Bv, Saraya 17 688 (55 lieux et 66 Bv) et Salemata 10 277 électeurs (28 lieux et 33 Bv).

La bataille sur l’axe Dakar – Thiès – Touba

Fort de ces chiffres, il est aisé de constater que les candidats ne se feront aucun cadeau sur l’axe Dakar – Pikine – Thiès – Mbour et Mbacké. Ces cinq départements concentrent, en effet, 2 277 987 électeurs sur les 6 682 075 que compte le Sénégal, soit plus d’un tiers de l’électorat.

C’est sans doute ce qui explique le grand engouement des candidats pour ces zones capitales. En ce qui concerne Benno Bokk Yaakaar, elle a choisi tout bonnement de lancer sa campagne dans la capitale du mouridisme (Mbacké) qui compte 364 826 électeurs. Pour la clôture, la coalition présidentielle va faire le focus dans la région de Dakar avec 6 jours qui lui sont totalement consacrés.

En effet, Benno sera à Dakar et sa banlieue du 17 février à la fin de la campagne, le 22. Pendant ce temps, le Parti de l’unité et du rassemblement a, lui, choisi de lancer sa campagne à Dakar et de la clôturer également à Dakar et ses environs. Même format pour Pastef qui va démarrer en trombe au boulevard Général De Gaulle avant de revenir dans la capitale à la fin de sa tournée nationale.

Madické Niang et Idrissa Seck, par contre, vont jouer leurs va-tout entre Dakar, Thiès et Touba. Le premier va, lui, lancer sa campagne dans le département de Mbacké, tandis que le second sera à Thiès.

               EnQuete

Macky Sall écrit un
Financements de la D