HomeÀ la unePrésidentielle de 2019 : Le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé officialise sa candidature

Présidentielle de 2019 : Le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé officialise sa candidature

Abdoulaye Baldé

C’est désormais officiel, le leader de l’UCS (Union des centristes du Sénégal) Abdoulaye Baldé sera candidat pour la présidentielle du 24 février 2019. Le maire de Ziguinchor a fait cette déclaration ce jeudi à Dakar, en marge d’une conférence de presse, mettant fin ainsi aux rumeurs qui l’envoyaient auprès de Macky Sall.

Nous allons créer une coalition qui va porter ma candidature. J’ai pris ma retraite de la fonction publique à la quarantaine pour me consacrer à la politique, j’ai vu que l’administration est en lambeaux, que ce soit dans la diplomatie et dans les autres secteurs, la fonction publique est politisée, il faut donner à l’administration son lustre d’antan. Il faut la moderniser dans tous les secteurs. Il n’y a pas de raison que je n’aille pas jusqu’au bout en présentant ma candidature à la présidentielle de 2019 » a déclaré le président de l’Ucs.

D’ailleurs Abdoulaye Baldé se veut clair sur la présidentielle de 2019, un deuxième tour est inévitable,« C’est fini, les premiers tours au Sénégal et en Afrique. L’exemple du Mali est patent. Je ne vois pas par quel miracle, il (Ndlr : Macky Sall) peut passer au premier tour, s’il n’ y a pas de forcing, mathématiquement, scientifiquement, aucun candidat ne peut passer au premier tour au Sénégal et même en Afrique » a-t-il dit.

« Je suis persuadé qu’il y aura un second à la présidentielle de 2019. Le président Abdou Diouf avait eu 42% au premier tour, au second tour, il a eu le même score. C’est le cas du président Me Abdoulaye Wade en 2012. Il a eu 34% au premier et au second tour il a eu le même score ; on dirait que les présidents sortants font le plein au premier tour, au second tour, ils stagnent » a rappelé le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé Baldé.

 

 

             ♦ Abdoul BABA – laviesenegalaise.com

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Touba : Condamnation
Le général Cheikh