HomeÀ la unePrésidentielle 2019 – Pression de Macky Sall sur ses alliés, l’APR dément et précise

Présidentielle 2019 – Pression de Macky Sall sur ses alliés, l’APR dément et précise

Macky Sall et Moustapha Niasse

Selon certaines informations parues dans la presse, Macky Sall aurait averti ses alliés de Benno Bokk Yakkar, notamment Ousmane Tanor Dieng et Moustapha Niass sur les enjeux de la prochaine Présidentielle, prévue en 2019. 

Macky Sall se serait adressé  aux élus qui ne font pas d’effort pour sa réélection à la  Présidentielle de 2019. « Si vous pensez vous députés, que si je perds le pouvoir en 2019, qu’il n’y aura pas de conséquences, détrompez-vous. Car, si je tombe, vous tombez avec moi » , aurait lancé le président de la République, lors de sa rencontre avec les responsables de son parti.

« Mon successeur va dissoudre l’Assemblée et supprimer le Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct)« , aurait t-il dit à l’endroit de ses alliés, Ousmane Tanor Dieng et Moustapha Niass, respectivement président du Hcct et président de l’Assemblée nationale.Macky Sall et Ousmane Tanor Dieng

Faux, rétorque un communiqué de l’APR signé Seydou Guèye, porte parole national de la formation politique. 

Je voudrais, dans ce cadre, apporter les précisions suivantes : Axés sur les enjeux et défis des prochaines échéances électorales, les propos du Président Macky ont porté principalement sur :
-L’animation du parti à Dakar, la remobilisation des bases militantes de l’APR, l’unité et la solidarité entre les différents responsables, et envers les Alliés et mouvements de soutien, à travers notamment la mise en place dans les différentes communes, et à l’échelle du département, de cadres unitaires de concertation ;

– La mise en place d’un secrétariat ad hoc avec comme mission de convoquer la prochaine réunion des responsables du département de Dakar, en prenant le soin d’élargir le cadre à d’autres responsables qui n’avaient pas pris part à la rencontre.
Afin que nul n’en ignore, au-delà de ce message de fraternisation, et celui relatif à renforcement de la massification de l’électorat en faveur de la majorité présidentielle adressés aux responsables de l’Alliance Pour la République,pour une victoire la plus large possible dès le premier tour en 2019, aucune allusion n’a été faite en direction de messieurs Ousmane Tanor Dieng ou Moustapha Niasse par le Président Macky SALL

 

Fait à Dakar, le 16 janvier 2018
Le Porte-Parole national
Seydou Guèye

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

CHAN 2018 : Le Congo
Commercialisation de