HomeActualitéPrésidentielle 2019 : Le Collectif des Jeunes pour la Défense des Intérêts de Matam appelle à un vote sanction contre Macky Sall

Présidentielle 2019 : Le Collectif des Jeunes pour la Défense des Intérêts de Matam appelle à un vote sanction contre Macky Sall


Le Collectif des Jeunes pour la Défense des Intérêts de Matam a appelé jeudi à un vote sanction contre le Président sortant, Macky Sall en direction de la Présidentielle 2019. En conférence de presse ce jeudi à Dakar, cette jeunesse estime que la population de Matam n’est pas ‘’du bétail électoral ‘’. Cette sortie des jeunes fait suite à la fameuse déclaration de Macky Sall lors d’une audience avec des militants de l’APR de Matam samedi dernier au palais de la République. Il s’exprimait en ces termes : “Je ferai un score de 100% à Matam lors de l’élection Présidentielle”. 

En effet, ces jeunes de Matam considèrent ces propos venant de la plus haute autorité du pays comme une “insulte, une violation du secret du vote”. Ainsi, se sentant offensés, ils appellent à un vote sanction contre Macky Sall  le 24 Février prochain pour lui démonter qu’il n’a rien fait pour la région de Matam depuis son avènement au pouvoir en 2012.

Macky Sall pense que la région de Matam, le Fouta de manière générale est un territoire conquis et acquis à sa cause hors selon Abdourahmane Ndiaye, président dudit collectif,’’ le fouta est la zone la plus oubliée sous le régime de Macky Sall’’. Son bilan dans cette partie du pays est négatif et les difficultés sont nombreuses. Cette zone manque de tout. La construction de la route Ndioum-Ourossogui-Bakel avance à pas de caméléon et le délai de 18 mois pour la finition des travaux ne sera pas respecté. La zone du Dandé Mayo est coupée du reste du pays à chaque hivernage. Le plateau médical de la région de Matam est l’un des plus pauvres du Sénégal avec un seul hôpital de niveau 3, ce qui accentue le taux de mortalité (…). Les jeunes chômeurs de plus en plus nombreux, ils sont désœuvrés et peinent à trouver un emploi décent malgré l’exploitation des ressources minières dans cette zone, a dit le jeune Ndiaye.

Poursuivant, il ajoute: “pendant ce temps, les cadres politiques de la région s’adonnent à des batailles de positionnement sans merci au détriment de la volonté commune”. D’ailleurs soutient, Abdourahmane Ndiaye, les hommes politiques de Matam sont aux abonnés absents dans les réalisations des programmes de développement tels que le Plan Sénégal Émergent (PSE) entre autres. Suffisant pour lui de déclarer que l’heure est grave à Matam et que le vote sanction s’impose face un régime au bilan sombre.  D’ailleurs, ces jeunes ont exprimé leur détermination à porter le combat. Dans ce sens, une marche est prévue dans les prochains jours à Ourossogui  pour inviter les populations de Matam à tourner le dos au régime de Macky Sall. Pour le collectif, le Fouta a besoin d’un nouveau leadership capable de défendre les intérêts des populations et ils sont prêts à être les sentinelles de ce renouveau.

 

 

                      ♦ Abdoul BABA – laviesenegalaise.com

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Présidentielle 2019
Vidéo - Pris en cha