HomeDiasporaPortrait : Mama Sy, l’élue afro-française qui ose les défis!

Portrait : Mama Sy, l’élue afro-française qui ose les défis!

Portrait de Mama Sy

Mama Sy, maire-adjointe, chargée de la jeunesse dans la Commune d’Etampes en Essonne,( en banlieue parisienne) est une jeune femme pleine d’ambitions. Cette franco-Sénégalaise, originaire du même village que le Président de la République, Macky Sall, Ndouloumadji Founébé, n’a pas le complexe quand il s’agit de défendre les personnes en difficulté dans sa collectivité et même au-delà.

Son appel à l’ensemble des élus de la république française de dormir dehors au moins une nuit pendant l’hiver en guise de soutien aux Sdf vivants en France lui a valu beaucoup de critiques.Mais en acceptant de dormir avec d’autres collègues élus à la gare d’Austerlitz avec l’écharpe de l’élue lui a permis de réussir et attirer l’attention des français sur cette problématique. Son objectif est de rendre visible ces personnes dont la souffrance est méconnue par beaucoup de personnes.

Depuis, elle mène des actions pour proposer les alternatives aux logements sociaux.Pour Mama Sy, il est intolérable de laisser les personnes de mourir dans la rue.

Son premier projet de maison du cœur a été inauguré le 30 mars dernier.Celui-ci consiste à de transformer les anciens camions frigorifiques en logements pour les sans-abri.

Mama Sy est pleines d’idées originales qu’elle a toujours réussies à mettre en pratique

Pendant que beaucoup de français profitent des vacances d’été, elle a initié avec une association locale, un projet consistant à rénover des bâtiments délabrés La Croix-de-Vernailles dans la ville d’Etampes, avec pour objectif en contre partie de 140 heures de travail d’obtenir le financement du permis de conduire. Son objectif étant d’accompagner ces jeunes dans leur projet professionnel.

Courage ou folie ? Attaquer pour ses engagements en faveur de l’Afrique en 2014, Mama a failli être destituée de son mandat d’élue quand elle sensibilisait les jeunes Sénégalais sur les avantages de la double nationalité. Ce qui n’a pas arrêté cette jeune femme qui n’a jamais eu l’ambition de faire la politique au Sénégal.Cependant elle continue à travers des projets solidaires, de mener des projets intéressants pour accompagner le continent africain dans les domaines de l’éducation, santé et environnement.

Pour elle, ‘’on doit éviter des idées colonialistes’’, la coopération entre l’Afrique et l’Europe doit être ‘’gagnant-gagnant’’.

Son souhait est que le président sénégalais Macky Sall change sa politique envers les jeunes franco-sénégalais à l’image des dirigeants maliens et marocains qui ont compris très vite l’apport de la jeunesse de l’extérieur dans le développement de leur pays.

Mama Sy, adjointe au maire chargée de la jeunesse, a pour devise : ‘’pour avancer, il ne faut pas attendre que l’on t’ouvre les portes, il faut les ouvrir toi-même’’.

Voilà ce qui explique son engagement dans le social et l’humanitaire. Un engagement appris dès l’âge de 15 ans auprès de ses parents, dans des associations de développement et d’entraide dans sa ville natale.

C’est à Etampes qu’elle a appris les valeurs de tolérance, fondement de la double culture qui lui a permis d’apprendre, de comprendre et d’agir.

Au mois d’octobre, cette éducatrice spécialisée se rendra au Sénégal avec des jeunes de Seine Saint-Denis pour la réfection d’un collège au village de Mbodiène dans la région de Thiès à 70 kilomètres de la capitale Sénégalaise. Ce projet d’entraide, d’action et de solidarité a été autofinancé par les jeunes.


    ◊ Par Mamadou LY – Afriquemidi

Vidéo - A Touba : A
Magal 2019- Kara dis
Notre Page Facebook