Podor – Une association Française offre une ambulance au poste de Santé de Saldé

Une association Française offre une ambulance au poste de Santé de Saldé dans le département de Podor. Ouf de soulagement pour ces insulaires longtemps confrontés aux problèmes d’évacuation des malades qui le plus souvent rendent l’âme en pleine évacuation.

Souvent confrontés à un problème récurrent d’évacuation vers des structures de niveau supérieur, le personnel soignant du poste de santé et les populations de Saldé et les villages polarisés (dans les arrondissements de Saldé et de Cascas), poussent un gros ouf de soulagement. À la faveur de l’acquisition d’une ambulance médicalisée, cet établissement médico-sanitaire très couru peut désormais faire face aux cas à référer en urgence qui lui sont soumis. Ce pas qualitatif réalisé dans la prise en charge des populations locales voire de toute l’Ile à Morphil, est le fruit d’une coopération entre l’Association française ‘’ Cœur sous la main’’ établie à Bordeaux dirigée par M. Patrick Sacherez et l’Association pour le développement de Saldé. C’est par l’entregent personnel d’un illustre fils du terroir que “Cœur sous la main”, a répondu favorablement à cette vieille requête du poste de santé de la localité.

Ambulance de Saldé

Mahi Ly, opérateur économique de son état et responsable politique à l’APR, puisque c’est de lui qu’il s’agit;, s’est beaucoup investi pour la concrétisation de ce partenariat. L’ambulance médicalisée a été officiellement remise, ce week-end aux responsables de l’établissement de santé. C’était lors d’une cérémonie grandiose qui a enregistré la présence des autorités administratives, locales et coutumières ainsi que celles des forces vives du terroir (ASC, GPF).

Une occasion saisie par M. LY pour demander au personnel de santé et aux populations bénéficiaires de faire un bon usage de cet équipement qui, a-t-il rappelé “appartient à l’ensemble des résidents de l’Ile à Morphil”.

Sur la même lancée, il a exhorté les autorités du ministère de la santé et de l’action sociale, à œuvrer pour l’achèvement des travaux de construction de l’hôpital de Cascas. La mise à disposition de cette infrastructure médico-sanitaire permettra de régler les souffrances des populations locales, très souvent contraintes de se rendre soit à Ndioum, à Ourossogui ou à Matam pour les cas les plus sérieux, a ajouté Daouda LY dit Mahi.

À rappeler qu’une autre association Bamtaaré Antony Boyinadji dirigée par Madame Hawa Ba avait, il y a de cela quelques mois, largement contribué à la remise à neuf de la maternité de Saldé et offert un important lot de médicaments et d’équipements de gynécologie à cet établissement médico-sanitaire.

Saldé est en partenariat, depuis 2017 avec au moins trois (03) associations de développement basées dans l’Hexagone. Un geste largement apprécié par les populations de  Saldé, chefs de villages, notabilités religieuses, élus locaux et autorités administratives de la zone.

Ces derniers ont laissé entendre qu’avec cette ambulance, c’est presque fini leur calvaire. Car les problèmes d’évacuation de leurs malades auxquels ils étaient confrontés, faisaient que beaucoup de femmes en état de grossesse très avancées rendaient l’âme en pleine évacuation vers les centres de références.

Abou KANE

La réaction de Mous
L'Onu annonce avoir