HomeÀ la uneZIARRA THIERNO SAMASSA 2017 : Le marabout met en garde contre le mensonge, la trahison et les vices de la vie

ZIARRA THIERNO SAMASSA 2017 : Le marabout met en garde contre le mensonge, la trahison et les vices de la vie


L’édition 2017 de la ziarra annuelle de Thierno Mouhamadou Samassa qui s’est déroulée samedi, au quartier Halwar de Matam, restera longtemps encore dans les mémoires. Le sermon du guide religieux a fait tilt. Face à la recrudescence de la violence verbale au Sénégal, il appelle au retour des valeurs. Comme chaque année, la ziarra annuelle de Thierno Samassa a drainé un grand nombre de fidèles venus de tous les coins du pays, mais aussi de la Gambie, de la Mauritanie et du Mali entre autres pays voisins. Le marabout qui est arrivé sur les lieux un peu avant 20 h a axé son discours sur le mensonge, la trahison et la foi.

Son grand oral était très attendu, et le marabout n’est pas passé par quatre chemins pour dénoncer la recrudescence de la violence verbale. Thierno Samassa qui a appelé les musulmans à s’inspirer des comportements du prophète Mouhamed (Psl), le seul modèle digne d’être copié, a mis en garde les fidèles contre la trahison qui, a-t-il dit, exclue la confiance entre les individus et entraîne une anarchie dans la société pour rendre toute vie sur terre difficile. « Une société non organisée dans laquelle règnent la trahison et l’absence de confiance est vouée à disparaître », a dit le religieux. Selon Thierno Samassa, ces mauvaises habitudes sont souvent dues à l’égoïsme et à l’ingratitude, qui conduisent au mensonge et à la trahison.

Dans son sermon, le marabout a rappelé que ces mauvaises habitudes sont source de destruction de soi et d’autrui. Car, a-t-il estimé, les personnes qui vivent ainsi ne sont motivées que par l’envie de détruire, de salir leur prochain. « Le mensonge est un vice méprisable aujourd’hui très répandu. Il faudra donc l’éviter, car il engendre des dégâts insoupçonnés », a soutenu le guide religieux.

Thierno Samassa a également appelé les musulmans à implorer le pardon de Dieu et à s’engager à suivre le restant de leur vie les recommandations divines.

Pour le marabout, il ne faut jamais attendre d’être au crépuscule de sa vie pour implorer le pardon de Dieu ; ce qui, a-t-il dit, relève de l’insensé pour un croyant. « Le bon musulman doit œuvrer pour Dieu dès son jeune âge. Il faut s’engager à être un homme de Dieu quand on a la possibilité de le faire et ne pas attendre le dernier moment de sa vie, car cela n’aura pas de sens », a soutenu le marabout.

Pratiquer le culte du bien

Thierno Samassa a appelé les musulmans à pratiquer le culte du bien. De même, il a invité les fidèles à bannir les actes de méchanceté et de violence. Le fidèle, a-t-il relevé, doit pratiquer le culte du bien. « Un bon musulman doit d’abord être une bonne personne, car l’on ne peut pas être un bon musulman sans être au préalable bon », a fait savoir Thierno Samassa, qui a appelé les nombreux fidèles à se maintenir en constance dans la quête de la droiture en pratiquant le culte du bien. « La bonté est sans limites, car elle reste par delà toute chose un attribut de la croyance et de l’existence. La manifestation du bien doit intégrer notre comportement au quotidien dont la régulation vient en premier de notre cœur, de notre expression et de l’esprit de la mesure », a indiqué Thierno Samassa.

Dans son prêche, Thierno Samassa s’est également adressé aux émigrés de la diaspora. Il les a invités à préserver leur religion et leur dignité, même au-delà des frontières, car, dira-t-il, ils reviendront au bercail et seront un jour appelé à diriger les mosquées. Bref, le marabout a mis en garde contre les vices de la vie. Pour le marabout, les gens évoquent souvent les mutations intervenues dans le monde, créant un grand bouleversement et occasionnant le changement des mentalités. Mais, de l’avis de Thierno Samassa, cet argumentaire est infondé, car, a-t-il soutenu, le monde ne cessera d’être ce qu’il est et ce qu’il a toujours été. Pour le guide religieux, le monde n’a pas changé, ce sont les hommes qui ont changé et ont voulu changer le monde vers la mauvaise direction en laissant de côté les recommandations de Dieu et la sunnah du prophète Mouhamed (Psl). Il a invité les croyants à se ressaisir et à pratiquer le culte des valeurs morales.

Dans une société gagnée par la recherche et l’obtention du gain facile, Thierno Samassa a également invité les musulmans à se contenter du minimum que Dieu leur a destiné. Il a mis en garde les fidèles et les a exhortés à ne jamais se jeter dans le vol ou à lorgner la richesse d’autrui. « Le voleur pourra tout dérober sauf la vie. Et, à l’heure de la mort, il ne pourra pas voler la vie pour rester éternel. Car il mourra et subira les foudres de l’enfer », a averti le marabout.

          Djiby DEME – laviesenegalaise.com

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook720Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Farba Ngom sollicite
Meeting de Abdoulaye