HomeRéligionPELERINAGE 2016 – le départ du premier vol prévu le 25 août prochain

PELERINAGE 2016 – le départ du premier vol prévu le 25 août prochain

PELERINAGE 2016 - le départ du premier vol prévu le 25 août

Le départ du premier vol pour le pèlerinage à la Mecque est prévu le 25 août prochain, une rencontre de clarification a été tenue. Occasion saisie par M. Abdoul Aziz Kébé, Délégué général au pèlerinage pour inviter les pèlerins à la discipline. Ceci, dans le but de respecter l’esprit et l’éthique du Hadj et garantir à tous les Sénégalais un pèlerinage en toute sécurité.

L’accomplissement du 5 éme pilier de l’Islam est assorti de discipline qui fait souvent défaut aux pèlerins sénégalais. C’est la recommandation faite par le Délégué général au pèlerinage, Abdoul Aziz Kébé, rapporte LeQuotidien du jour. En effet, lors d’une rencontre de «clarification» avec les pèlerins et les agents du privé, M. Kébé n’a pas manqué de sermonner ces derniers sur l’importance de la discipline qui doit être de mise pour un bon déroulement du Hadj. «Sans la discipline, ni une bonne organisation rien ne peut être construit. Ce sera le chaos total», a-t-il prévenu. Selon lui, on ne pourra pas arriver à des résultats par rapport aux programmes établis, si le citoyen sénégalais n’a pas un minimum de discipline. A ce propos, il souligne : «La discipline est inscrite par l’islam dans l’axe de ses enseignements. En tant que citoyen, nous devons adhérer à la discipline et j’y tiens.» Et M. Kébé de préciser à l’endroit des pèlerins : «Cela ne signifie en aucun cas qu’on veuille imposer des lois ou contraindre les gens à obéir contre leur gré. C’est parce que la discipline est un consensus qui nous permet d’aller vers le bien, de sauvegarder le bien de tout le monde.» C’est en ce sens que la Délégation générale au pèlerinage compte montrer au pèlerin que «le Hadj n’est pas seulement un rite, c’est aussi l’adhésion commune à un minimum de règles pour former une seule et même communauté qui va vers le même but». À en croire M. Kébé, sans cette communauté ce sont des personnes qui seront côte à côte, mais pas ensemble pour une mutualisation des ressources morales et spirituelles qui permettent de se soutenir et de se solidariser. Lors de cette rencontre, le Délégué général au pèlerinage a donné les assurances qu’il n’y aura pas de pèlerins qui seront laissés en rade à Dakar pour cette année. «En ce qui concerne l’administration du Hadj, tout ce qui est humainement possible sera fait pour que le pèlerin sénégalais aille en toute sécurité et revienne en toute sécurité», a-t-il rassuré.

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Éliminatoires CAN U
Election au Haut Con