Parrainage pour la Présidentielle du 24 Février : les candidats en sursis édifiés ce mardi par le Conseil Constitutionnel - La Vie Sénégalaise | SENEGAL
 
HomeÀ la uneParrainage pour la Présidentielle du 24 Février : les candidats en sursis édifiés ce mardi par le Conseil Constitutionnel

Parrainage pour la Présidentielle du 24 Février : les candidats en sursis édifiés ce mardi par le Conseil Constitutionnel

Présidentielle 2019 - De Nouvelles nominations au Conseil constitutionnel

Au moment où Macky Sall, Ousmane Sonko, Issa Sall, Khalifa Sall et Karim Wade passent le test des parrainages, d’autres candidats comme Idrissa Seck, Madické Niang et Malick Gakou ont été appelés à un second tour. Ils devaient compléter leurs signatures. Et, c’est ce mardi qu’ils seront édifiés sur leur sort.

Les candidats en sursis, Idrissa Seck leader du Rewmi, Malick Gakou du Grand Parti et Madické Niang seront édifiés ce mardi par le Conseil Constitutionnel. En effet, les séances de vérification des listes de parrainage déposées pour régularisation se tiendront au siège du Conseil constitutionnel ce mardi 8 janvier 2019 à partir de 10 h, en présence des représentants des candidats concernés et de personnalités indépendantes dont la compétence est reconnue, notamment en matière juridique, électorale ou informatique, annonce le Conseil Constitutionnel.

Ainsi, pour ces 3 candidats qui ont vu des signatures de leurs dossiers faire l’objet de rejet pour cause de doublons, soit ça passe ou ça casse. Ils étaient autorisés à apporter des corrections pour régulariser leurs dossiers de parrainage au plus tard  vendredi passé à minuit. Le leader du Rewmi devait réunir 19 nouveaux parrains dans la région de Ziguinchor pour passer l’étape du parrainage. Ce qui normalement devrait être une formalité pour l’ancien Premier ministre, candidat de la coalition «Idy 2019». Madické Niang quant à lui avait la lourde charge de réunir 2 000 parrains en 48 heures. Les choses semblaient plus compliquées pour Malick Gakou qui devait mobiliser en l’espace de 2 jours 8 888 parrains. Un chiffre énorme, mais qui ne fait apparemment pas peur au leader du Grand parti.

Si le conseil Constitutionnel valide deux candidatures dans ce trio, attendons de voir les candidatures de Karim Wade et Khalifa Sall rejetés puisqu’ils ont à maille à partir avec la justice. Ce qui va maintenir le nombre de candidat à la Présidentielle du 24 Février à 5 et confirmera le Premier Ministre Mahamed Boun Abdallah Dione qui a déjà annoncé la couleur. Dans l’autre cas, tous les trois pourraient passer et plus tard on assistera à l’invalidation des candidatures de deux « K » (Karim et Khalifa), dans ce cas de figure nous nous retrouverons à 6 candidats dans la course vers le palais (Macky Sall, Ousmane Sonko, Issa Sall, Idrissa Seck, Madické Niang et Malick Gakou). C’est le dernier schéma possible.

Pour rappel, au départ, le Conseil constitutionnel avait reçu 27 dossiers, après les premières séances de vérifications, 19 candidats déclarés ont été ajournés dans le cadre du parrainage, là où 5 sont passés d’office et 3 autorisés à apporter des compléments. 

«Saï Saï Au Cœur
CAF Awards : Ballon