Bandeau Ministère des Affaires Etrangères
HomeActualitéPAISD :Quand la diaspora promeut le développent local

PAISD :Quand la diaspora promeut le développent local

PAISD

La phase III du Programme d’appui aux initiatives de solidarité pour le développement (PAISD) est lancée. Son objectif est de booster le développement des localités d’origine des migrants à travers des projets.

 

Il s’agit d’accompagner les investissements de la diaspora par des services financiers adaptés, en mobilisant l’expertise de la jeunesse issue de la «quinzième région du Sénégal».

Les besoins financiers sont estimés à 7,442 milliards Fcfa dont 1,1331 milliards venant de l’Agence française de développement (Afd) et 6,130 milliards de l’Union européenne.

 

«Santé, éducation, infrastructures de base, eau, assainissement… restent des secteurs prioritaires. Nous visons les zones qui en ont le plus besoin», déclare Irène Mingasson, Ambassadrice cheffe de délégation de l’Union européenne au Sénégal.

«L’idée est d’intégrer dans cette dynamique, les sénégalais établis en Belgique, en Italie, en Espagne et leur permettre de contribuer à améliorer les conditions de vie des parents et des populations qui sont restés au Sénégal. Capter les ressources de ces ressortissants sénégalais, leur permet de contribuer de façon significative au développement économique et social de notre pays », se réjouit, Alyoune Badara Diop, Secrétaire général adjoint du gouvernement, dont les propos sont rapportés par nos confrères de Seneweb.

Faire le trajet Tamb
Yaya Sy, un jeune de
Notre Page Facebook