HomeÀ la uneOusmane Sonko alerte : « Macky Sall veut m’empêcher de participer à des élections »

Ousmane Sonko alerte : « Macky Sall veut m’empêcher de participer à des élections »

Ousmane Sonko sur le Fer de la Falémé

Le leader du parti Pastef/Les Patriotes accuse les autorités étatiques d’avoir le dessein de détruire son casier judiciaire pour l’empêcher de participer à des élections. Ousmane Sonko est formel.

« Comme ils ont tout tenté sans succès, aujourd’hui, ils reviennent avec un nouveau complot. Nous n’avons pas en face de nous des adversaires politiques mais des ennemis politiques qui sont capables de nous poignarder dans le dos ou de nous jeter en prison. Et nous sommes l’une des rares formations politiques à ne pas accepter une compromission. Nous ne sommes pas allés au dialogue car nous n’y croyons pas. Il a dit qu’il a gagné alors qu’il gouverne, et nous, nous restons dans l’opposition. Il n’a pas aussi de moyens de pression sur nous car le seul moyen par lequel il tient ses adversaires politiques, c’est d’avoir un moyen de corruption ou de pression sur ces derniers. C’est la raison pour laquelle, le complot va continuer. Et ce complot va prendre d’autres dimensions, ce vendredi, à l’Assemblée nationale. Ce complot va débuter à l’Assemblée nationale, partir au tribunal, et revenir à l’Assemblée, encore repartir au tribunal. Parce que leur seul dessein, c’est de salir le casier judiciaire de Ousmane Sonko afin qu’il ne puisse plus participer à une élection présidentielle. Une seule et unique personne est derrière tout ce complot, et vous savez de qui je parle. Comme il a peur de (Sonko), il se réfugie derrière ses députés. C’est la raison pour laquelle il faut se tenir prêts et rester mobilisés. Car le combat ne fait que commencer. Ils ont bien compris que notre score de 15 à 16% à la dernière présidentielle va augmenter», a-t-il dit.

Sonko exprimait à l’inauguration de la permanence de son parti à Pikine, coïncidant avec l’anniversaire du décès de la responsable Mariama Sagna, tuée à Keur Massar.

Pour rappel, les membres de ladite Commission d’enquête, avaient, lors de leur conférence de presse, indiqué que les allégations de l’opposant Ousmane Sonko contre Mamour Diallo sont fausses. Le député accuse l’ancien Directeur des Domaines d’être impliquée dans ce qu’il qualifie de deal, de détournement de deniers publics.

Histoire Générale
Les travaux du Bus r