HomeÀ la uneMonnaie unique ouest-africaine : Vers la fin du franc cfa

Monnaie unique ouest-africaine : Vers la fin du franc cfa

argent-franc-cfa-monnaie-afrique

Les ministres des Finances des 15 pays de la CEDEAO et les Gouverneurs des banques centrales sont actuellement en conclave à Abidjan, pour discuter de la prochaine mise en marche de la monnaie unique ouest-africaine. Cette monnaie unique devrait remplacer le Franc Cfa de plus en plus décriée et sept (07) autres devises nationales.

Présent à cette rencontre, le ministre ivoirien de l’Économie et des Finances a affirmé que “la monnaie unique n’est plus une utopie”. En effet, les grands argentiers des pays de la CEDEAO et les gouverneurs des banques centrales devraient évoquer ce mardi, le nom et le symbole de la future monnaie ouest-africaine, qui peut émettre ses premiers billets en 2020. C’est du moins l’objectif de la CEDEAO.

Son lancement a été repoussé au moins quatre fois depuis 1983. La prochaine échéance a été fixée en 2020. Sera-t-elle respectée ? Rien n’est encore joué, selon Jeune Afrique.

Abuja, le 1er avril. Une vingtaine d’universitaires et de dirigeants des banques centrales des quinze pays de la Cedeao sont réunis autour du Ghanéen Kofi Konadu Apraku, commissaire pour la politique macroéconomique de l’instance régionale, et du Gambien Momodou Bamba Saho, directeur général de l’Agence monétaire de l’Afrique de l’Ouest. L’objectif de la rencontre est double.

1. Réfléchir à « la sélection d’un consultant en vue de développer le design et le symbole de la monnaie unique de la Cedeao ».

2. « Discuter du nom » de cette devise, censée refléter les valeurs de la Communauté. Autrement dit : à un an et demi de l’entrée en vigueur supposée de la nouvelle devise, en 2020, son nom (envisagé il y a quelques années, « éco » semble avoir été abandonné), son aspect, et même l’identité de la personne qui sera chargée de faire des suggestions à ce sujet restent inconnus.

Les travaux de ces deux jours seront soumis aux chefs d’État le 29 juin prochain, lors du sommet d’Abidjan.

Précisions du Minis
Le président Macky