Mobilisation – Le collectif Noo Lank se mobilise toujours contre la hausse du prix de l’électricité

Mobilisation - Le collectif Noo Lank se mobilise toujours contre la hausse du prix de l'électricité

Le collectif Noo Lank a investi ce vendredi les allées du centenaire vers l’avenue général De Gaulle. Les citoyens se mobilisent toujours contre la hausse du prix de l’électricité. Leur marche autorisée cette fois-ci par le préfet de Dakar, les membres dudit collectif dénoncent la hausse du prix de l’électricité et la détention de Guy Marius Sagna et Cie, arrêtés le 29 novembre dernier, devant les grilles du Palais.
Le rappeur Simon qui a pris vendredi à la mobilisation appelle les Sénégalais à rejoindre le combat pour dire non à la mesure de hausse du coût de l’électricité. Selon Simon, ce n’est pas normal que “nos dirigeants fassent ce qu’ils veulent avec les biens du Sénégal pour ensuite dire aux citoyens de payer en augmentant l’électricité”.
Simon a aussi exigé la libération du secrétaire administratif du Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (Frapp France-dégage), Guy Marius Sagna. L’activiste placé sous mandat de dépôt depuis le 4 décembre dernier.
A en croire le rappeur, la solution réside dans l’appropriation (par la peuple) du combat contre la hausse du prix de l’électricité. “Le peuple doit comprendre que le combat est le sien, que c’est nous qui payons les dirigeants de ce pays, grâce à nos taxes et impôts. A chaque fois que de besoin, il doit sortir”, dit-il.


Mobilisation à Dakar, hausse du niveau de vie, electricité, courant, régime de Macky Sall

Prise en charge des
3e Salon de l'habita