HomeDÉPÊCHESMini-sommet de l’UE sur la crise migratoire : L’ONG HSF sceptique face à la mesure des «centres fermés» de Macron

Mini-sommet de l’UE sur la crise migratoire : L’ONG HSF sceptique face à la mesure des «centres fermés» de Macron

Boubacar Sèye Ong Horizon Sans Frontières et Macron, Président de la France, Question Migratoire

Ce dimanche 24 juin 2018, les dirigeants de 16 états membres de l’UE se sont réunis à Bruxelles pour faire face à cette pression migratoire qui secoue toute L’Europe.

Parmi les mesures qui ont été retenues, la création de ‘’ centres fermés ‘’ proposée par le président Macron attire notre attention et nous interpelle en tant que chercheur, président d’une l’Organisation de défense des migrants.

Permettez-moi de rappeler qu’au chapitre des migrations forcées, celles dont le mobile de déplacement est dû à des persécutions systématiques, guerre ou dégradations de l’environnement, l’Europe a un devoir d’obligation par respect du droit international.

Loin d’être une nouveauté, ces centres ont toujours existé et les migrants ont toujours été parqués dans des lieux bien prévus, en attendant que leur cas soit étudié.

C’est pourquoi aujourd’hui, comme ces dirigeants Européens peinent à trouver un consensus en matière d’immigration et de droit d’asile, cette mesure qui n’est ni une innovation, ni mûrement réfléchie, risque de ne pas être une solution efficace et durable.

Pour Horizon Sans Frontières, elle semble plus proche d’une mesure provisoire que d’une solution consensuelle et partagée. L’Europe et le reste du monde doivent réfléchir ensemble sur une sortie de crise pour ce fléau qui s’aggrave de jour en jour, situer les maillons faibles et aussi interpeller les dirigeants de certains pays africains, muets comme s’ils n’étaient pas concernés par cette crise. 

Ce dossier est en phase de devenir l’un des plus grands enjeux des relations internationales, nous appelons à une prise de conscience et un mode de gestion plus large que celui des seuls pays Européens.

Les flux migratoires se sont mondialisés depuis le début de ce nouveau millénaire, toutes les régions du monde sont concernées par ce fléau, soit par le départ, soit le transit ou l’accueil de ces migrants aux profils de plus en plus diversifiés : femmes, enfants, personnes qualifiées, etc…

Malgré ce recul pris face à cette mesure, HSF tient toutefois à féliciter le président français Emmanuel Macron sur sa volonté affichée et surtout l’idée agitée de sanctions envers les pays récalcitrants. Nous l’encourageons pour sa position de leader Européen sur les questions migratoires.


Boubacar  Séye

Citoyen Européen d’origine Africaine

Président d’Horizon Sans Frontières    

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Match Sénégal/Japo
Présidentielle 2019