HomeActualitéMeurtre de Bineta Camara : Le gardien, suspect n°1

Meurtre de Bineta Camara : Le gardien, suspect n°1

Le meurtre, samedi dernier, dans des circonstances odieuses, de Bineta Camara, fille du directeur général de l’Adl, Malal Camara, soulève beaucoup d’interrogations à Tambacounda. En attendant l’issue de l’enquête ouverte par les éléments du commissariat de Tambacounda, EnQuete renseigne dans son édition du jour que le vigile de la maison de la victime reste le principal suspect.

En attendant de déterminer les circonstances de ce crime odieux qui a plongé la commune de Tambacounda dans l’émoi et la consternation, les supputations vont bon train. Tandis que certains parlent d’un viol qui a mal tourné, d’autres évoquent la thèse du vol suivi de meurtre. Toujours est-il que le principal suspect, dans cette affaire, à savoir le gardien de la maison où vivait seule la victime, a été interpellé. Il fait l’objet d’interrogations serrées, depuis lors. Ses aveux ou autres confidences vont aider les enquêteurs à en savoir davantage sur ce crime. D’ores et déjà, des sources proches du dossier révèlent que son degré de culpabilité est très élevé, dans la mesure où, outre la victime, il est le seul à avoir accès à la maison qui est construite de sorte qu’une personne extérieure ne peut y accéder pour commettre un crime.

A cela s’ajoute le fait que des traces de sperme ont été trouvées sur ses habits par les éléments de la brigade de recherches du commissariat urbain de Tambacounda. Ce qui pousse certains à avancer deux hypothèses : un viol qui a viré à un drame où une bagarre suivie d’un viol. Toujours est-il qu’une équipe de la police scientifique et technique a été dépêchée, hier en début d’après-midi, sur les lieux du crime pour effectuer des prises d’empreintes et déterminer l’identité des personnes présentes lors du drame.

Depuis, la maison de la victime est sous haute surveillance des limiers qui filtrent les entrées et les sorties. Gérante d’une boutique de sa maman au marché central de Tambacounda, Bineta Camara jouissait d’une bonne moralité auprès du voisinage. Elle est dépeinte comme une personne pieuse et ambitieuse. Cette mort révoltante a soulevé une vague de réprobation sans précédent sur twitter et les réseaux sociaux, d’une manière générale. Déjà, la révolte s’organise, avec des actions prévues dans les jours à venir.

Village artisanal du
Abus contre les femm