HomeActualitéMansour Faye, beau Frère du Président sur les accusations contre Aliou Sall : “Ceux qui s’agitent sont des ennemis du Sénégal…’’

Mansour Faye, beau Frère du Président sur les accusations contre Aliou Sall : “Ceux qui s’agitent sont des ennemis du Sénégal…’’

Interpellé hier sur le scandale pétrolier et gazier dans lequel Aliou Sall est cité, le ministre du Développement communautaire et de l’Equité sociale, Mansour Faye,s’en est violemment pris aux détracteurs du frère du président de la République.

Mansour Faye dédramatise le scandale sur la signature des contrats pétroliers et gaziers dans lequel le frère du président de la République, Aliou Sall, est cité.Mansour Faye, Maire de Saint Louis

Le responsable politique de l’Apr à Saint-Louis pense que c’est une histoire montée de toutes pièces pour faire mal. “Il n’y a pas de quoi fouetter un chat, dans cette affaire’’, a-t-il répondu, aussitôt interrogé sur la question. Selon le frère de la première dame Marième Faye Sall, contrairement à tout ce qui a été dit jusqu’ici, les intérêts du Sénégal ont été préservés dans la signature de ces contrats. “Ceux qui s’agitent sont des ennemis du Sénégal. Ils sont tous animés d’intérêt politique. Mais ils savent tous que jusqu’ici, il n’y a aucune goutte de pétrole exploitée, encore moins du gaz produit. Notre pays ne bénéficiera des revenus du pétrole et du gaz qu’en cette année’’, soutient-il.

D’ailleurs, il estime que le frère du président de la République, en tant que citoyen sénégalais, a bel et bien le droit de jouer un rôle de facilitation dans la signature des contrats pétroliers et gaziers. Selon le beau-frère du président Macky Sall, s’il y a tout ce tollé autour de cette affaire, c’est seulement parce qu’Aliou Sall est le frère du chef de l’Etat. D’après lui, l’urgence, pour le pays, se trouve ailleurs que dans des polémiques stériles. “Les populations sénégalaises ont d’autres préoccupations, elles ont besoin d’aide et d’assistance pour aller de l’avant’’, déclare le maire de Saint-Louis.

Il invite les leaders de l’opposition qui animent ce débat à se rendre dans le Fouta, dans le Walo ou dans le Ndoucoumbane pour comprendre que les préoccupations ont pour noms : accès à la santé, à l’eau et aux infrastructures de qualité pour sortir du sous-développement, rapporte EnQuete.

Des jeunes s'opposen
Serigne Mboup Dg de