Mame Mbaye Niang, pas encore remplacé : Macky prend son temps

Macky Sall au Palais

72 h après sa démission, on ne connait pas le successeur de Mame Mbaye Niang au ministère du Tourisme. On nage en plein délire et se retrouve dans une situation qui risque d’affaiblir l’autorité du chef de l’Etat s’il cède à cette «démission-chantage» en refusant le départ de son ex-ministre.

On ne sait pas encore si la démission de Mame Mbaye Niang a été acceptée par le président de la République. Cette situation à elle seule explique la gestion du régime Sall de certains dossiers. Bien sûr que la démission du ministre du Tourisme est une divine surprise, un acte inattendu. Tant le bonhomme était son fervent défenseur. Un homme qui ne savait pas relativiser les choses pour défendre son mentor. S’agit-il de la surenchère ? Qu’attend le Président pour procéder à son remplacement ?

Des médiateurs sont-ils en train de le faire ramener sur sa décision ? En tout cas, on se retrouve dans une situation inédite dans la gestion des affaires publiques.

En posant un acte aussi fort, il n’y a aucune raison de revenir en arrière, le cas échéant c’est l’autorité de l’Etat qui se retrouve piétinée. Youssou Touré a ameuté le pays en démissionnant de manière spectaculaire avant de ravaler sa démission après l’intervention de la Première dame. Ça n’a pas honoré la République.

De toute façon, le Président Sall traîne une faiblesse managériale qu’il n’a pas réussie à gommer : il a du mal à se débarrasser de ses collaborateurs. Chassés par la porte, il les ramène toujours par la fenêtre. N’est-ce pas Mankeur Ndiaye, Latif Coulibaly, Youssou Ndour, Youssou Touré ?

 

laviesenegalaise.com

Les partisans de Mam
Cambriolage à la ma