HomeActualitéMamadou Diop, un ancien camarade de Macky Sall à la fac, candidat à la Présidentielle 2019

Mamadou Diop, un ancien camarade de Macky Sall à la fac, candidat à la Présidentielle 2019

Macky Sall, Présidentielle 2019 au Sénégal

Il n’est pas très connu du grand public, mais va bientôt sortir de l’anonymat puisque Monsieur Mamadou Diop a officiellement déclaré sa candidature à l’élection présidentielle de 2019. Le président de «Waccoo Ak Askan Wi» qui a fait face à la presse hier, vendredi, est prêt à affronter son ancien camarade à la fac, à l’Université Cheikh Anta Diop Dakar et qui n’est personne d’autres que le président sortant, candidat à sa propre succession, Macky Sall. Lors de son point de presse, Mamadou Diop a aussi fait part des axes programmatiques de son offre politique et ses perspectives pour le parrainage.
 

Mamadou Diop est un banquier qui a passé dans ce secteur presque deux décennies. Il est diplômée en ingénieur informaticien et d’études supérieur de banque. Son ambition de l’heure est de défier son ancien camarade à l’UCAD, le Président Macky Sall. Car, lui aussi veut briguer les suffrages des sénégalais lors de l’élection présidentielle 2019.

Natif de la banlieue, M. Diop a fait son cursus scolaire entre Pikine et Guédiawaye et ne manque pas d’arguments valables pour faire un diagnostic sans complaisance des maux dont souffre le pays. Selon lui, le système mis en place par les différents régimes de 1960 à nos jours a montré ses limites.

Parlant de sa vision pour le Sénégal, il indique que celle-ci tourne autour des besoins sociaux des sénégalais. Une fois élu président de la république le 24 février 2019, Mamadou Diop promet de changer le système. Dans son programme, il ambitionne d’offrir aux sénégalais un million de logements sur une période de 10 ans avec 100.000 logements par an, réformer l’éducation en mettant en avant les langues maternelles, mais aussi et surtout,  limiter les dépenses de l’État.

Ainsi, il procédera à la suppression des institutions budgétivore à l’exception de l’Assemblée Nationale qui ne dépassera pas les 120 députés. S’agissant de son gouvernement, celui-ci sera composé de 30 ministres au maximum, a-t-il annoncé.

Par ailleurs, le leader de « Waccoo Ak Askan Wi » pense que le parrainage est une bonne chose pour l’opposition, “c’est un système qui va contribuer à la défaite de Macky Sall”, dira-a-t-il.

 

 

Abdoul BABA – Laviesenegalaise.com

 

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Faux collecteurs de
Madagascar - Sénég