HomeLe SénégalMacky Sall demande aux autorités compétentes d’accélérer la digitalisation intégrale de l’état civil

Macky Sall demande aux autorités compétentes d’accélérer la digitalisation intégrale de l’état civil

Aliou Ousmane Sall directeur de l'Etat Civil

Le Président de la République, Macky Sall a exprimé son souhait pour l’accélération du processus de la digitalisation intégrale de l’état civil. Il présidait ce mercredi la réunion hebdomadaire du conseil des ministres au Palais.

L’état civil est la situation de la personne dans la famille et la société, résultat d’une procédure écrite d’identification administrative. L’état civil désigne ainsi également le service public chargé de dresser les actes constatant ces faits, notamment les actes de naissance, de mariage et de décès.

En effet, l’enregistrement de la naissance confère le droit à la protection, à l’éducation, à la nationalité et au vote. On constate cependant un faible taux de déclaration des faits d’état civil, ainsi qu’un manque de fiabilité des actes. Les carences du système de l’état civil rejaillissent sur de nombreux aspects de la vie nationale, en premier lieu, l’établissement de l’identité et des droits de chaque citoyen, mais aussi la fiabilité des statistiques et du fichier électoral.

Ainsi, le Sénégal s’est engagé avec des partenaires pour mener une politique de modernisation de l’état civil.

C’est en 2015 que l’Union européenne et le Gouvernement du Sénégal ont décidé d’appuyer la modernisation du système de l’état civil sénégalais à travers un projet financé par le 10ème Fonds européen de développement. « La convention de financement du projet a été signée en septembre 2012 pour un montant d’environ 3,3 milliards de FCfa (5 M€) et une durée initiale de quatre ans », se rappelle laviesenegalaise.com . Cela a permis au Sénégal de disposer d’une étude diagnostique de l’état civil avec ses quelques 689 centres.

Selon le communiqué du conseil des Ministres, le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement de veiller au développement fondamental de l’éducation au numérique, et d’accélérer la digitalisation intégrale de l’état civil. Un appel qui ne va sûrement pas tomber dans l’oreille de sourd en l’occurrence Aliou Ousmane Sall, directeur de l’Etat Civil, en poste depuis le 09 janvier 2019.

Dans la même lancée, Macky Sall a demandé aux membres du Gouvernement de faire prendre, par les entités sous leurs tutelles, toutes les mesures appropriées, pour faire déclarer les traitements des données à caractère personnel auprès de la Commission des données personnelles (CDP) et de renforcer les allocations budgétaires à la CDP tout en assurant la révision de la loi encadrant son fonctionnement.

Les Nombreuses Nomin
Aminata Mbengue Ndia