Lutte contre le tabagisme : Dr Adja Mariétou Diop aux commandes de la LISTAB

loi anti-tabac au Sénégal

Créée en 2011, la Ligue Sénégalaise contre le Tabac (LISTAB) et ses partenaires sont à pied d’oeuvre afin de fédérer la société civile dans l’exécution de plusieurs activités dans la lutte contre le tabagisme au Sénégal. Désormais, pour conduire les actions de cette ligue, l’assemblée générale et le conseil d’administration ont décidé de confier les tâches au Dr Adja Mariétou Diop. La passation de service a eu lieu ce mercredi 14 mars au siège de la LISTAB.

Ce 14 mars 2018, est le quatrième anniversaire du vote de la loi antitabac que la LISTAB considère comme l’une de ces grandes victoires dans la lutte contre le tabagisme. Occasion pour le Dr Abdoul Aziz Kassé de passer le témoin au Dr Adja Mariétou Diop.

Selon le président sortant, certes ils ont obtenu le vote de la loi antitabac, sa promulgation ainsi que des arrêtés, cependant, leur applicabilité reste un des défis majeurs à relever parmi tant d’autres. Il se réjoui également du gros travail abattu par la listab, couronné par le prix MPOWER reçu en début de mois au Bloomberg Awards for Global Tobacco Control 2018 qui s’est tenu à Cape Town, en Afrique du Sud.

En effet, c’est cette loi interdisant de fumer dans certains milieux ainsi que les interférences industrielles, dont la mesure la plus importante reste les avertissements sur les dangers du tabac avec des images réelles du risque plaquées sur les paquets de cigarettes, a permis au Sénégal d’obtenir ce prix.

La nouvelle présidente, Dr Adja Mariétou Diop a pour sa part tenu à féliciter le Dr Abdoul Aziz Kassé pour les efforts consentis dans cette lutte depuis plusieurs années. « En tant que coalition d’associations engagées à poursuivre un objectif commun, nous avons la responsabilité de répondre à ces menaces sur la santé des populations : 7 millions de décès par an, dont 700 000 tabagisme passifs, 20% tabagisme féminin ».

Poursuivant, la nouvelle président soutient que des stratégies et programmes avec des opérations de sensibilisation doivent être développés sur le terrain afin de fournir des résultats plus durables, mettant particulièrement l’accent sur l’effectivité de la licence concernant la vente des produits du tabac ».

Et pour mener le combat à terme, la nouvelle présidente invite tous les acteurs de lutte contre le tabagisme à une synergie d’action pour atteindre l’objectif principal. Non sans inviter les institutions multinationales, bilatérales et les fondations-donateurs ainsi que le secteur privé à développer des financements durables pour le renforcement de capacités des acteurs. Dr Adja Mariétou Diop préconise également, l’aide au sevrage tabagique et le plaidoyer pour une augmentation efficace des taxes sur la cigarette afin de nous permettre de nous retrouver dans « un monde sans tabac ».

 

               Bocar Anne – laviesenegalaise.com

Crash de l'hélicopt