HomeÀ la uneL’opposition toutes griffes dehors contre le « Macky » : Pape Diop appelle à la résistance, Abdoul Mbaye traite Macky de spécial et Hadjibou Soumaré veut le chasser du Palais

L’opposition toutes griffes dehors contre le « Macky » : Pape Diop appelle à la résistance, Abdoul Mbaye traite Macky de spécial et Hadjibou Soumaré veut le chasser du Palais

Marche de l'Opposition Sénégalaise

L’opposition multiplie les sorties et durcit le ton. Lors de leur rassemblement ce vendredi à la place de la Nation, Pape Diop, Abdoul Mbaye, Hadjibou Soumaré, tous, des candidats recalés à la Présidentielle avec le parrainage ont déversé leur bile sur Macky Sall. L’opposition veut exiger Macky Sall à nommer une personnalité neutre pour l’organisation de la Présidentielle du 24 février.

Le Sénégal s’achemine vers un scrutin plein d’enjeux et incertain! Toutes griffes dehors, Pape Diop, Hadjibou Soumaré et Abdoul Mbaye n’ont pas été tendre à l’endroit du Président, candidat sortant, lors de leur sit-in de ce vendredi à la place de la Nation, ex-Obélisque.

Pape Diop, leader de Bok Gis Gis regrette que l’opposition n’ait pu apporter une réplique adéquate au chef de l’Etat : «On a l’impression que le pays appartient à Macky. Et jusqu’à présent, il n’y a pas de réaction appropriée face à lui. Nous avons pu créer le déclic chez les populations. Si Macky est capable de tout faire pour remporter les élections. Il faut qu’on lui résiste au prix de notre vie nous aussi. Il faut engager le combat et cesser les discours», a déclaré l’ancien président de l’assemblée nationale.

Hadjibou Soumaré pour sa part veut chasser Macky du palais : «S’il pense nous faire peur, il a tout faux. Nous ne sommes pas des hors-la-loi. Nous avons le droit d’exiger la tenue d’une élection libre ainsi qu’un fichier fiable. Mais qu’il se prépare. Je vais le chasser du Palais, de gré ou de force. C’est moi qui vous le dis», a menacé le candidat recalé de la coalition Hadjibou2019. Poursuivant, il ajoute «je l’ai dit et je le répète, un incompétent ne peut pas diriger un pays…«Aucun membre de l’opposition n’est contre le parrainage. Ce que nous dénonçons par contre, c’est que Macky Sall s’en serve pour choisir qui il veut en face de lui le 24 février prochain.»

Plus virulent, Abdoul Mbaye de marteler : «On a donné le pays à un Président spécial, qui a une seule spécialité, dire des contre-vérités. C’est à nous de le combattre. Il est temps de se rebiffer. Macky arrête», a crié son ancien Premier Ministre. Et, Abdoul Mbaye d’ajouter, « c’est un lourd fardeau pour le peuple sénégalais d’avoir un président tel que Macky Sall, « Yallah Tekk nagnou nattou bou diss, mouy président Macky » (Dieu nous a imposé un destin difficile, le Président Macky), a-t-il regretté. Pendant ce temps, Macky Sall lui considère que le combat est gagné d’avance. Il dit s’inscrire dans le temps de l’action.

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Ziara Thierno Mounta
Drame dans les chant