HomeActualitéL’ONU et l’UE lancent d’une nouvelle initiative pour lutter contre la pollution plastique

L’ONU et l’UE lancent d’une nouvelle initiative pour lutter contre la pollution plastique


Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et la Commission européenne ont lancé conjointement mercredi dernier lors d’un événement au siège des Nations Unies à New York une plateforme mondiale pour combattre la pollution plastique.

Lors de cet événement, des États membres, des entreprises, aux côtés de la Commission européenne et du PNUE, ont présenté leurs initiatives et se sont engagés à lutter ensemble contre la pollution plastique

Cette plateforme encouragera de nouveaux engagements pour réduire et changer les habitudes de conception, de production, de consommation et d’élimination des plastiques à travers le monde.

« La plate-forme mondiale des plastiques est exactement le genre d’initiative dont nous avons besoin pour rassembler les pays dans la lutte contre des millions de tonnes de plastiques qui se retrouvent chaque année dans nos océans », a déclaré Erik Solheim, Directeur exécutif du PNUE, appelé aussi ONU Environnement. « Personne ne peut résoudre seul le problème de la pollution plastique, mais ensemble, nous pouvons susciter un changement mondial ».

De nombreux pays à travers le monde ont pris des engagements ambitieux pour lutter contre la pollution par les plastiques. À l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement cette année, l’Inde a annoncé son intention d’interdire tous les plastiques à usage unique d’ici 2022.

Des initiatives au Chili, au Botswana et au Pérou
Le Chili, le Botswana et le Pérou ont annoncé l’élimination des sacs en plastique, alors que le Nigéria mettra en place des usines de recyclage à travers le pays. Le Brésil, quant à lui, annoncera un nouveau plan national sur les plastiques et le pays de Galles s’engagera à être le premier « pays de réutilisation ».

L’objectif de la Plateforme mondiale des plastiques est de fournir un soutien aux pays et aux villes qui ont pris ces engagements ambitieux, en facilitant le partage d’expériences, la mise en place de nouvelles politiques et l’inspiration pour de nouveaux engagements.
Frans Timmermans, Premier vice-président de la Commission européenne, a déclaré que « la Commission européenne a déjà pris des mesures cette année pour traiter des articles en plastique que nous trouvons le plus souvent sur nos plages et pour transformer le modèle économique européen ».

« Nous partageons la responsabilité de cette planète et de sa protection avec d’autres. Un problème transfrontalier exige des efforts multilatéraux, et c’est pourquoi je suis ravi de travailler en partenariat avec ONU Environnement pour lutter ensemble contre les différentes sources et les effets des déchets plastiques », a-t-il ajouté.

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Ligue 1 : Le sénég
Les Sénégalais sav