HomeActualitéL’ONG Wetlands International lance un plaidoyer pour la conservation du paysage du Delta du Saloum

L’ONG Wetlands International lance un plaidoyer pour la conservation du paysage du Delta du Saloum

Delta du Saloum

L’ONG Wetlands International a lancé mercredi, lors d’un atelier, un plaidoyer pour l’engagement du secteur privé dans la conservation du paysage du Delta du Saloum dans le cadre de la responsabilité sociétale d’entreprise (Rse).

C’est à travers une rencontre qui vise à former des représentants de la société civile, des collectivités locales, de la plateforme de la mangrove aux techniques modernes pour la conservation du Delta du Saloum que l’Ong a sensibilisé les acteurs pour la protection de la nature.

Le Delta du Saloum fait partie des régions les plus belles du Sénégal. Aujourd’hui, cette zone est menacée du fait de l’érosion côtière mais aussi avec la construction de nombreuses infrastructures qui ont des impacts négatifs sur l’écosystème de la mangrove. C’est fort de ce constat que l’ONG Wetlands International a initié cet atelier pour aider les différents acteurs à mieux comprendre les principes et les concepts de la Responsabilité Sociétale des Entreprises. Faisant ainsi le plaidoyer pour la préservation de l’écosystème, a expliqué le directeur exécutif de Wetlands International.

Selon Ibrahima Thiam, le plaidoyer porte sur deux choses, d’une part, le Delta est un écosystème fragile composé de mangroves, de plages, de tortues qui ont une utilité économique permettant aux populations de développer la pêche, l’horticulture, la production du miel. D’autre part, la construction de nombreuses infrastructures dans cette zone, notamment des autoroutes, des ponts, les industries des hydrocarbures qui ont souvent des impacts sur l’écosystème de la mangrove. Il s’agit ainsi pour l’Ong de lancer l’alerte pour amener les entreprises à prendre conscience de l’importance de l’écosystème à travers la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise.

Représentant la société civile, Abdou Lo, responsable d’hôtel à Touba Coûta a salué la tenue de cet atelier qui va  selon lui, mieux outiller la société civile qui pourra démultiplier auprès du secteur privé afin de trouver la meilleure formule pour protéger et conserver l’environnement. Il s’est dit “conscient des potentiels touristiques que le Delta du Saloum regorgent”.

 

                   Abdoul BABA

CAN 2019 : Le Nigeri
La douane sénégala