Bandeau Ministère des Affaires Etrangères
HomeÀ la uneLimogeage de Sory Kaba pour avoir évoqué le dernier mandat de Macky Sall sur la Rfm : le Président Sall veut-il un 3e mandat ?

Limogeage de Sory Kaba pour avoir évoqué le dernier mandat de Macky Sall sur la Rfm : le Président Sall veut-il un 3e mandat ?

Macky Sall-Vote

Et si Sory Kaba savait…! Peut-être qu’il n’aurait pas évoqué avec le journaliste Babacar Fall, le dernier mandat de Macky Sall. Dimanche 20 octobre, invité de l’émission grand Jury, le désormais Ex-directeur général des Sénégalais de l’Extérieur, au Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur s’est prononcé sur le dernier mandat de Macky Sall. Aussitôt après sa sortie, le responsable de l’Apr de Fatick s’est attiré les foudres de ses camarades de parti. Yakham Mbaye est monté au créneau, la Section APR de Fatick idem. Tous n’ont pas apprécié cette sortie d’un des leurs. Ce n’est pas le moment pour parler de la succession ou du mandat du Président qui a prêté serment il y a juste six mois. Dans un entretien avec nos confrères de Dakaractu, Yakham Mbaye a trouvé inélégant la sortie de Sory Kaba, ex-directeur des sénégalais de l’extérieur qui selon lui, a outrepassé les recommandations du président de la République en violant le droit de réserve pour parler du troisième mandat ou pas du chef de l’État. Pour Yakham Mbaye, membre du Secrétariat exécutif national de l’Apr c’est de l’indiscipline et une atteinte à l’autorité du président de la République.

La section Apr de Fatick également, est très remontée contre son fils Sory Kaba. Dans un communiqué envoyé par la Présidence pour une large diffusion, la section Apr de Fatick s’est attaquée sévèrement à ce dernier: “Sory, un DG déchu par sa déloyauté”. Les militants de l’Apr de Fatick déclarent : “Suite à la sortie inopportune du sieur Sory Kaba lors de l’émission du Grand Jury, en date du 20 octobre 2019, nous responsables et personnalités politiques de Fatick, avons jugé nécessaire de réagir et de rétablir toute la vérité sur l’urgence des questions politiques qui doivent engager tous les acteurs du parti, conformément à la volonté de son excellence le Président Macky Sall”, lit-on dans leur communiqué.

Pourtant, c’est ce même Macky Sall qui a déclaré urbi et orbi qu’il a verrouillé à deux mandats consécutifs la constitution par révision constitutionnelle en proposant en 2016 un référendum au Sénégal. ’’C’est moi qui ai écrit la Constitution. Quand on a ramené le mandat de 7 à 5 ans, j’ai dit que le mandat est renouvelable une fois. J’y ai rajouté une clause qui stipule que nul ne peut faire plus de deux mandats consécutifs’’, s’exprimait en ces termes le chef de l’Etat qui était interrogé par la presse sénégalaise, le lundi 31 décembre 2018, après son message à la Nation à l’occasion du nouvel an 2019.

Pour Macky Sall, en tout cas à l’époque, la clause selon laquelle nul ne peut faire plus de deux mandats consécutifs a ‘’pour but de clore le débat sur la limitation du nombre de mandats’’.
Selon l’article 27 de la Constitution du Sénégal, ’’la durée du mandat du président de la République est de 5 ans. Nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs’’.

Alors, si tel est réellement le cas, pourquoi cette colère envers Sory Kaba qui n’a fait que confirmer ce qui est dit dans la constitution, par la loi et la plus haute autorité du pays. En tout cas, votre portail laviesenegalaise.com est sceptique !
Pourquoi le limogeage de Sory Kaba que nous ne connaissons ni d’Ève ni d’Adam ? Qu’est-ce qui justifie ce limogeage précipité?  Y-a-t-il une autre raison qui expliquerait le motif du limogeage du désormais Ex-Directeur général des Sénégalais de l’Extérieur? Ce sont autant de questions que laviesenegalaise.com se pose et ne trouve pas de réponses! Peut-être l’avenir nous édifiera…

Serigne Modou Bousso Dieng a eu raison de dire sur Dakaractu que : “le Président Macky Sall a l’obligation de dire aux Sénégalais que ceux qui attaquent Sory Kaba ont tort”, Mais visiblement, Macky Sall himself n’a pas approuvé la sortie de Sory Kaba? Alors on se demande si le Président ne veut pas briguer un troisième mandat ?
Sory! Mais un 3e mandat pourra-t-il passé au Sénégal ? En tout cas, ce qui se passe en Guinée devrait inspirer nos dirigeants.

Wait and See

 

    ♦ www.laviesenegalaise.com

PORTRAIT - AMADOU FR
Notre Page Facebook