HomeLe SénégalKaolackLes premiers mots de l’Imam Ndao après sa libération

Les premiers mots de l’Imam Ndao après sa libération


L’Imam Alioune Ndao a été condamné à un mois de prison avec sursis, pour détention d’armes de second degré sans autorisation. Ainsi, il recouvre la liberté puisqu’il est en dans les liens de la détention depuis Octobre 2016. 

Le guide religieux a quitté ce jeudi le Camp pénal où il a séjourné depuis deux ans, cela, après le Verdict du juge Samba Kane qui l’a condamné d’un mois avec sursis. S’adressant à la Presse pour ses premiers mots, l’Imam s’est dit satisfait du Verdict et remercie vivement les médias sans exception. « Je rends grâce à Dieu. Le procureur voulait une peine lourde, mais Dieu en a décidé autrement avec le Juge qui ne l’a pas suivi dans son réquisitoire. Je remercie tout le monde pour le soutien infaillible qui m’a été accordé. Les accusations ont été lourdes, mais ceux qui me connaissent n’y ont jamais cru. Je suis réconforté d’autant que tout le monde m’a fait confiance jusqu’à la dernière minute. Je remercie le bon Dieu de m’avoir donné la foi pour tenir face à cette épreuve. »

L’Imam a été arrêté à Kaolack au mois d’octobre 2016 pour des activités liées au terrorisme. Son procès implique également 31 co-accusés, femmes et hommes soupçonnés d’apologie du terrorisme et d’appartenir à un réseau terroriste au Sénégal. 

Matar Diokhané, un des accusés a pris 20 ans de prison ferme. D’autres prévenus s’en sont tirés avec des acquittements et des peines allant jusqu’à 20 ans ferme
L’imam Ndao avait, pour sa dernière déclaration, parlé de ses «difficiles conditions de détention». Il faut rappeler que le juge avait aussi rejeté toutes les demandes de mise en liberté provisoire.

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Financement des coll
Des internautes sén