HomeActualitéLes membres de Aar Li Nu Bokk recadrent Mamadou Fall Kane du Cos-Petrogaz

Les membres de Aar Li Nu Bokk recadrent Mamadou Fall Kane du Cos-Petrogaz

Aar Li Nu Bokk

La sortie du Secrétaire permanent adjoint du Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cos-Pétrogaz), Mamadou Fall Kane, sur les ondes de la radio privée Iradio, concernant la renégociation des contrats dans l’industrie pétrolière, ne laisse pas de marbre les membres de la plateforme “Aar Li Nu Bokk“.

Interpellés par la rédaction de dakarmatin, Cheikh Tidiane Dièye de «Senegaal Bi Ñu Beug», tout comme Abdourahmane Sow du Cos/M23 renvoient tous M. Kane aux propos tenus par le Président Macky Sall, non sans insister sur la possibilité de revoir ces contrats, si leur signature est entachée d’irrégularités.

Invité à l’émission “Jury du dimanche“ de la radio privée Iradio, le dimanche 7 juillet dernier, le Secrétaire permanent adjoint du Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cos-Pétrogaz), Mamadou Fall Kane, a répondu à l’une des revendications de la plateforme “Aar Li Nu Bokk“. M. Kane avait soutenu que «quand on connait la pratique dans l’industrie pétrolière, on sait que cela relève de la méconnaissance néfaste du fonctionnement du secteur. Il n’est pas envisageable. Il n’y aura pas renégociation de quoi que ce soit, parce qu’il y a la protection juridique des investissements».

Des arguments balayés d’un revers de main par les membres de la plateforme indexée qui ont fait de la renégociation des contrats pétroliers et gaziers incriminés un angle de leur bataille. Joint par dakarmatin, Cheikh Tidiane Diéye de la plateforme «Senegaal Bi Ñu Beug», non moins membre actif de “Aar Li Nu Bokk“ reste formel. Pour lui, «c’est parfaitement renégociation et son patron l’a déjà dit». Il rappelle à cet effet les propos tenus par le chef de l’Etat, Macky Sall, lors de la 3ième Assemblée générale de l’Association des autorités anti-corruption d’Afrique (AAACA) à Dakar, le 07 mai 2018 :”Le moment est venu de renégocier tous ces contrats portant sur les ressources naturelles en Afrique“, pour que l’Afrique tire enfin pleinement profit de son potentiel. Mamadou Fall Kane - Sg Cos Pétrogaz

“M. Kane semble juste vouloir faire plaisir à ceux qui l’ont nommé là où il est“. Il lui conseille ainsi de se rapprocher de «son patron qui a reconnu devant la face du monde que l’Afrique ne gagne rien dans les contrats».

Même son de cloche du côté de Abdourahmane Sow, Coordonnateur du Cos/M23. “Soit il (Mamadou Fall Kane) est plus royaliste que le roi, soit le président de la République n’était pas bien informé sur la législation“, réagit-il. Revenant sur leur plateforme revendicative, Abdourahmane Sow de rappeler la problématique posée par “Aar Li Nu Bokk“, à savoir «si on constate par voie de fait et à partir d’une enquête, que la signature des contrats qui ont déjà été actés, viole fondamentalement les dispositions de la Constitution et du Code pétrolier sénégalais, il n’est pas légitime de demander à ce que la loi soit respectée.»

Pour lui, le procureur doit prendre ses responsabilités, entendre les personnes concernées, saisir le rapport de l’Ige ou encore les enquêtes faites par l’Ofnac pour «nous rendre compte de la régularité ou non». Faisant dans le respect de la présomption d’innocence, il promettra que “Aar Li Nu Bokk“ sera le premier à défendre le Président Macky Sall, «si les contrats respectent la législation». Dans le cas contraire, prévient-il, la plateforme restera engagée pour la lumière sur cette affaire et éventuellement pour la révision desdits contrats, au cas où il y aurait des irrégularités.

Les Lions dominent l
Le Communiqué du co