HomeÉconomieLes entrepreneurs en bâtiment décrient l’augmentation du prix du ciment

Les entrepreneurs en bâtiment décrient l’augmentation du prix du ciment


Depuis quelques jours, les entrepreneurs en bâtiment décrient l’augmentation du prix du sac de ciment. Une hausse qu’ils ne s’expliquent pas et que peine à expliquer le ministère du Commerce. Ce dernier dit ne pas comprendre la situation et le ministre promet de saisir qui de droit.

Ainsi, la hausse est décidée par les trois entreprises de ciment existant au Sénégal. Ce que trouve grave le secrétaire général du syndicat national des travailleurs de la construction bâtiments du bois et TP-Privés du Sénégal, Alassane Diarraf Ndao. 

Selon Le journal “EnQuete”, hier au cours d’une conférence de presse tenue au siège de la CNTS à Dakar, il a soutenu que “rien n’indique qu’on doit augmenter les prix du ciment. Dans un pays normé, on ne peut pas concevoir que trois entités puissent se lever un jour et fixer un prix. C’est l’Etat qui doit tout réguler. Donc, c’est l’Etat qui doit prendre ses responsabilités pour dire : arrêtez !’’

Pour lui, il est impératif qu’on explique aujourd’hui aux entrepreneurs, “pourquoi on a augmenté le prix’’. Car, indique-t-il, “tout le monde sait que pour le ciment, les agrégats sont ici. Presque rien n’est importé. Il y a plus de bénéfices dans le ciment car il y a moins d’investissements’’. Alassane Diarraf Ndao exhorte l’Etat à réagir car ceci est un précédent dangereux. “Je me demande comment l’Etat peut laisser trois entreprises qui s’associent pour augmenter le prix. Dans deux ans, elles vont passer à la hausse de 10 000 F CFA’’, prévient-il.

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Yeumbeul : un élèv
Dialogue national au