Les 1100 euros de Wade sèment la tourmente dans le Mouvement “Noo Lank”

Mobilisation - Le collectif Noo Lank se mobilise toujours contre la hausse du prix de l'électricité

Des divergences ont éclaté lors de la réunion d’évaluation de la dernière manifestation contre la hausse de l’électricité. Co-initiatrice du collectif, la « génération des forces citoyennes » dénonce un détournement d’objectif, une récupération « égoïste » et claque la porte, révèle Libération.

« Lorsque nous avons formé le collectif, nous étions indépendants vis-à-vis de tout le monde. Ce sont les leaders de l’opposition qui devaient venir vers nous et non le contraire ». Se voulant plus précis, il ajoute : « Au début, chaque membre cotisait quand on préparait une manifestation. Et maintenant, on va tendre la main à des politiciens. Pour la dernière manifestation par exemple, Abdoulaye Wade a donné 1100 euros. Comment peut-on accepter de l’argent venant de Wade qui règle des comptes personnels après sa fausse retrouvaille avec Macky Sall ? Ousmane Sonko a donné 100 000 Fcfa et le Front de résistance nationale 100 000 F », a fait savoir un participant de la rencontre d’évaluation qui s’est confié à Liberation.

La source de Libération d’ajouter : « C’est inacceptable que nous recevons l’argent des politiciens qui cherchent à contrôler le collectif qui est citoyen. Plus grave, ces rencontres avec des hommes politiques sont décidées de manière unilatérale, sans consultation des membres de Ño Lànk. Par exemple, quand un des coordonnateurs, Ben Taleb Sow, disait à la radio que le collectif écartait toute rencontre avec Macky sall, nous ne nous étions même pas réunis sur le sujet ». Fadel Barro et Cie apporteront certainement des éclairages sur ces points lors de leur conférence de presse prévue aujourd’hui.

CAN 2021 : La compé
La plus grande probl