HomeActualitéLe Sénégal met en garde Yaya Jammeh

Le Sénégal met en garde Yaya Jammeh

mankeur-ndiaye-laviesenegalaise

Yaya Jammeh ne veut plus quitter le pouvoir en Gambie. Une semaine après la proclamation des résultats, Jammeh a rejeté les résultats proclamés par la commission électorale de la Gambie.

Yaya Jammeh a fait une déclaration pour dire qu’il ne reconnait pas les résultats issus des urnes prétextant qu’il y’aurait eu de la fraude orchestrée. Il demande l’organisation d’un nouveau vote.

Quelques  heures après la volte face de Yaya Jammeh, le ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye est monté au créneau, s’exprimant sur cette affaire qu’on pourrait qualifier de coup d’Etat, le chef de la diplomate sénégalaise met ainsi Yaya Jammeh en garde. “Nous le mettons en garde très solennellement et très sérieusement contre toute tentative de porter atteinte aux intérêts du peuple sénégalais et à la sécurité de ses ressortissants qui travaillent en Gambie”, tonne Mankeur Ndiaye.

Le Sénégal n’acceptera pas des attaques contre des sénégalais établis en Gambie qui n’ont rien en avoir avec la situation, avertit Mankeur Ndiaye.

Voici in extenso la déclaration du Ministre Mankeur Ndiaye au nom du Gouvernement du Sénégal

Le Gouvernement de la République du Sénégal a appris avec surprise la Déclaration, ce vendredi 9 décembre, de M. Yahya Jammeh, Président sortant de la République Islamique de Gambie, remettant en cause les résultats des élections présidentielles gambiennes du 1er décembre 2016, qui avaient consacré comme vainqueur le candidat Adama Barrow.

Le Sénégal rejette et condamne fermement cette Déclaration qui remet en cause celle par laquelle le Président sortant avait lui-même reconnu sa défaite après la publication des résultats du scrutin par la Commission électorale indépendante.

Le Sénégal considère comme nulle et de nul effet cette Déclaration qui constitue une grave atteinte aux principes élémentaires de la démocratie.

Le Sénégal exige que le Président sortant respecte sans condition le choix démocratique librement exprimé par le peuple gambien, qu’il organise la transmission pacifique du pouvoir et qu’il assure la sécurité et l’intégrité physique du Président nouvellement élu.

Le Gouvernement de la République du Sénégal met solennellement  en garde contre toute atteinte à la sécurité des ressortissants sénégalais vivant en Gambie.

Enfin, le Gouvernement de la République du Sénégal engage instamment la CEDEAO, l’Union Africaine et les Nations Unies à œuvrer ensemble et prendre toutes les mesures qu’imposent la sauvegarde des résultats du scrutin présidentiel en Gambie et le respect de la souveraineté du peuple gambien.

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

L'électricité coup
Adama Barrow condamn