HomeÉconomieLe Réseau Citoyen pour la Transparence budgétaire renforce ses membres sur les politiques fiscales…

Le Réseau Citoyen pour la Transparence budgétaire renforce ses membres sur les politiques fiscales…

Le Réseau Citoyen pour la Transparence budgétaire (RCTB) a organisé mardi, à Dakar, une session de renforcement de capacité à l’intention de ses membres sur les politiques fiscales liées aux processus et sur le budget programme. Cette session s’inscrit dans un exercice d’anticipation et de vision sur la fiscalité et le budget programme qui entre en vigueur en 2020.

Le Réseau Citoyen pour la Transparence budgétaire a estimé que le citoyen devrait être au cœur du budget. “C’est pourquoi nous avons tenus à faire venir tous nos points focaux à travers le Sénégal pour avoir des échanges sur le budget”, a expliqué à la presse le Président du réseau. Plusieurs questions autour du Budget ont obtenu réponses lors de cette rencontre. A en croire le Président, il s’agit pour eux, de créer une citoyenneté active sur le processus budgétaire.

Amadou Kanouté est d’avis que “si les citoyens sont bien informés qu’ils sont eux-même ceux qui alimentent le budget et qui, par conséquent permettent de financer les routes, les écoles, la santé, ils auront une attention à s’assurer que ses ressources soient utilisées de manières efficaces”.

Poursuivant, M. Kanouté renseigne qu’à partir de 2020, le Sénégal appliquera le budget programme généralisé. Ainsi, tous les ministères vont passer du budget moyen à un budget programme. Pour le RCTB, les citoyens doivent savoir comment ce budget fonctionne, de son élaboration jusqu’à la réédition des comptes. Ce qui, permettra de connaître si nos ressources sont bien utilisées par nos gouvernants, au cas contraire, d’apporter des changements.

D’ailleurs, Amadou Kanouté, souligne que des failles sont notées dans le processus budgétaire lors des débats d’orientation. Ce qui amène le Réseau à exprimer son souhait d’être impliqué dans la première phase de l’élaboration du budget, car cela leur permettra de faire des contributions pour prendre en compte les préoccupations des populations.

 

Abdoul BABA

Le Président Macky
Xénophobie en Afriq